La pierre philosophale

Le roi Stanislas est ce qu’on appellerait aujourd’hui un artiste conceptuel, il crée autour de lui un monde d’illusion conférant au merveilleux, un paradis perdu, ses réalisations touchent au sublime, ses jardins d’eau invitent au cheminement intellectuel, à la recherche de la sagesse. De plus, il crée ce monde d’illusion avec une pension très modeste, ce qui fait dire à Louis XV, après son passage à Lunéville,

« Je sais ce que je lui donne*,. Comment a-t-il pu faire bâtir toutes ses maisons ? Il faut qu’il ait la pierre philosophale* ! »

* Par pierre philosophale on entend la prétendue transmutation des métaux en or, de là cette façon de parler : Il faut qu’il ait trouvé la pierre philosophale, lorsqu’un homme fait une dépense fort au-dessus du revenu qu’il paraît avoir.
* une pension de 1 500 000 livres


Le rocher – réalisation de Stanislas © musée de Lunéville
Photographies Château de Montaigu Laneuveville-devant-Nancy

Laisser un commentaire