La reine de France dormait … dans une mangeoire !

marial10

Marie Leczinska confia un jour à Voltaire qu’elle avait failli être oubliée lors de la fuite de sa famille à la chûte de son père, le roy Stanislas. En effet,dans le désordre d’un départ précipité, Stanislas crut l’avoir perdu ! Voila comment cela se produisit : Stanislas chassé du trône de Pologne par Auguste II, […]

La place de la Carrière rythmée par l’amour !

here16

L’hôtel de Craon sur la place de la Carrière, est offert en 1702 par le duc Léopold à sa favorite la princesse de Craon, dont il est fou amoureux. Il est réalisé par Germain Boffrand et son style va ordonner le rythme architectural de la place de la Carrière car il servira de modèle à […]

A Bagatelle

bagatelle

Sur la place Stanislas, trottoir Héré, se délite le mystérieux pas-de-porte « A Bagatelle », ce nom qui semble revenir du passé a-t-il été choisi autrefois pour évoquer « Bagatelle », l’endroit le plus couru de Paris où se rendait, pour y faire la fête entre 1747 et 1770, toute la cour de Lorraine ? Construite en 1720, Bagatelle […]

Le château lorrain qui tapa dans l’œil (éclairé) de Voltaire – Champigneulles

champi

Le Château Bas de Champigneulles est l’un des plus incroyables endroits de Lorraine, il est au XVIIII siècle d’une telle magnificence qu’en 1758, Voltaire en demande le prix pour l’acquérir (Stanislas s’opposera à cet achat). Construit en 1711 sous la cour de Léopold pour Christophe-François le Prud’homme, comte de Fontenoy, le château, fait partie d’un […]

Un dieu de l’Olympe ressurgit du passé

deesse1

En 2008, deux employés municipaux font une découverte plus qu’insolite lors de travaux qu’ils effectuent pour enterrer des câbles dans le jardin du Château de Bas à Champigneulles, stupéfaits, ils voient en effet apparaître la tête d’une statue de dieu antique ! La tête qu’ils ont mise à jour, et qui reposait à 70 cm […]

Vision surréaliste – Nancy

fontenoy

Digne d’un tableau de Dali, cette porte XVIIIe suspendue dans les airs au dessus de la rue des Frères-Henry en Ville-Vielle, n’est pourtant pas un trompe l’œil, c’est la véritable porte délimitant le jardin de l’Hôtel de Fontenoy qui est désormais incrustée dans le mur d’un immeuble ! Cet hôtel construit en 1720 par Germain […]

Le roi du bluff !

here15

La terrasse au dessus de l‘Arc Héré de la Place Stanislas est un bel exemple de l’envers du décor de Stanislas. On découvre que les statues coté place de la Carrière ne sont en fait que du bluff et que seules leurs faces visibles sont sculptées, leurs faces arrières, elles, étant complètement … plates ! […]

Coiffure au Bandeau d’Amour

coifure

Ornement chapeau avec un ornement important de rubans et de cinq plumes d’autruche.   Coiffure de Marie Antoinette Ornement, des rangs de perles. Coiffure avec peu de volume, oreille dégagée. Toute la bordure avant de la chevelure, peu large, est coiffée sur l’arrière plate. De chaque coté de la chevelure. D’une oreille a l’autre dans […]

L’hôtel des Halles – Nancy

hoteldeshalles1

Des endroits de Nancy témoignent encore de l’époque lumineuse de nos deux derniers ducs, certaines façades gardent secrètement la mémoire de leur illustre fonction, ici une cour, avec une splendide fontaine XVIIIe, des pavillons sculptés, le temps semble s’être arrêté pour cet ancien relais de poste, l’Hôtel des halles, dont Stanislas autorisa la construction sur […]

Clara et sa cour

Jean-Baptiste Oudry
French, 1749
Oil on canvas
122 1/16 x 179 1/2 in.
EX.2007.1.3
Staatliches Museum Schwerin

En 1749, ce qui va occuper la cour de Stanislas, est l’arrivée à Lunéville de quelques animaux étranges et inconnus dans la région. Chaque jour le Roy Stanislas et ses courtisans vont visiter une ménagerie installée sur une des places de la ville et s’extasier devant un chameau, un dromadaire, un lion, qu’un industriel promène […]

Le château oublié

brabois1

Au XVIIIe Siècle, s’élevait sur le plateau de Brabois, un vaste château ayant les mêmes proportions que le Château de Lunéville, la bâtisse appartenait à Monsieur  Charles-François-Antoine de Barbarat de Mazirot,  ministre de Louis XVI. Il y avait édifié ce château en fer à cheval dont la façade principale était de proportions comparables à celles […]

Léopold, poète…

leopold

Le duc Léopold, est raide dingue de sa favorite, Mme de Beauvau-Craon et lui écrit des poèmes qui sont, il faut l’avouer, plus médiocres les uns que les autres, et la forme en est aussi pitoyable que le fond !!! « Je n’avais garde, Iris, de ne vous aimer pas; Je ne m’étonne plus de mon […]

Les « amours » de Stanislas

ange2

Symboles de l’amour, les petits anges grassouillets (parfois très moches) appelés des « Cupidons », « Amours » ou « putti » sont omniprésents dans Nancy. Stanislas les appréciant tout particulièrement, on les retrouve partout sur les monuments rocco-baroques de son époque, Eglise Notre-Dame-de-Bonsecours, Cathédrale, Place Stanislas etc… Ils sont parfois à des endroits improbables, et pas forcément du XVIIIe siècle, […]

Armide en mode contemporain – Opéra national de Lorraine

armide

C’est frais, drôle, enlevé et élevé, énergique en un mot, toujours sublime ! Bravo à Lully pour son opéra-ballet qui n’a pas pris une ride ! La magie d’Armide opère aussi au XXIe siècle grâce à la virtuosité des chanteurs, musiciens, danseurs, et chorégraphes, un mélange contemporain baroque osé qui booste nos émotions, et même […]

Jamais sans ma perruque !

empolvado2

Stanislas avait observé que pour poudrer cheveux et perruques, on gaspillait 100 000 livres de froment par jour avec lesquelles on aurait pu nourrir 125 000 indigents !!! Il souhaitait que l’on trouva un produit de remplacement ! (Héré proposa de la feuille de marron d’inde mais on ne sait pas ce qu’il advint de […]

L’épicerie dite « à la vierge »

epicerie-vierge

Au XVIIIe siècle, la maison à l’angle de la rue St-Dizier et de la place du marché abrite une bien belle histoire; celle de la famille Isabey. En 1760, M. Isabey, épicier, qui dit-on « n’a pas le cœur enlisé dans la cassonade » aime les arts et il destine ses deux fils à des carrières d’artistes. […]

L’ébéniste du Faubourg-des-Trois-Maisons

ebeniste4

L’ébéniste du Faubourg-des-Trois-Maisons nettoie, ajuste, répare, assemble, rabote, vernit, en un mot il bichonne dans les règles de l’art tous les meubles d’exception qui lui sont confiés, car depuis 2010, Denis Hazeaux a choisi comme mission de préserver du temps… le mobilier d’art. Son atelier d’art, l’Amarante est situé rue du Faubourg-des-Trois-Maisons à Nancy. Et […]

Quand les morts se réveillent…

9358_Sepulturemultiple_640

Et si les 500 jeunes inconnus du cimetière des Trois-Maison à nancy étaient les mutinés nancéiens de la répression sanglante orchestrée par Lafayette le 31 aout 1790 ? En 2011, on redécouvre sous les fondations de l’imprimerie Berger-Levrault au Faugbourg des Trois-Maisons à Nancy, un cimetière nancéien oublié, parmi les sépultures, 500 corps d’hommes, jeunes, […]

Truc de ouf ! La toute première édition de Zadig imprimée rue St-Dizier à Nancy

f15

Saviez-vous que le tout premier exemplaire de Zadig de Voltaire avait été imprimé en 1748 sur les presses de l‘imprimeur Leseure à Nancy ?  n° 341* rue St-Dizier ? En effet, Voltaire complète son conte philosophique lorsqu’il est à Lunéville, en 1748 ! Pas étonnant alors que les rubans jaune et bleu de ses babouches […]

Les fantômes du Petit Trianon

trianon159

En 1901, deux anglaises se promènent dans les jardins du Petit Trianon, (domaine de Marie-Antoinette), et elles ont d’étranges visions… L’atmosphère, qu’elles décriront dans un livre beaucoup plus tard, est oppressante et elles racontent avoir rencontré d’étranges individus vêtus comme sous l’ancien régime, dont une femme qui ressemble étrangement à Marie-Antoinette. Elles racontent aussi avoir […]

Le château de la Galaizière

galaizierz2

Le château de la Galaizière, intendant de Lorraine, chancelier de Stanislas, existe toujours à Neuviller-sur-Moselle, à quelques km de Nancy, à l’époque de Stanislas, il était d’une magnificence absolue et entouré de jardins. Un trésor de plus à découvrir ! En 1737, Antoine Chaumont de La Galaizière est nommé intendant de Lorraine par Louis XV. […]

Hou-Hou-Houuuuu

loup2

Il parait que les ombres projetés des loups de l’hôtel de Curel font toujours trembler les petits nancéiens… L’Hôtel de Curel, dit des Loups, est construit au début du XVIIIème par Germain Boffrand, pour Nicolas François Hennequin, comte de Curel, Seigneur de Gellencourt. Le comte de Curel  reçoit le titre de maitre louvetier le 10 […]

Salon littéraire du comte de Lupcourt

mahuet

Le saviez-vous l’hôtel au 19 rue St-Dizier, construit par Germain Boffrand et dont la cour centrale accueille actuellement un escalotor qui va vers le néant, était un haut lieu intellectuel de Nancy au XVIIIe s., en cet hôtel de Mahuet se tenait en 1750, un salon littéraire très célèbre, où se réunissaient les hommes de […]

Une table « habitée »

voltaire

Voltaire installe ses quartiers au café Le Procope, un des tout premiers cafés parisiens créé en 1686 et qui existe toujours, il y fait installer une table en bois noir, cadeau de son ami Frédéric de Prusse, sur laquelle il travaille à ses nombreux écrits. Ensuite la table de Voltaire eut une toute autre fonction, […]

« Le vagin de la reine » d’Anish Kappor

©Charles Platiau:Reuters

Article du nouvel obs par Elodie Mielczareck EXPO VERSAILLES Photographie©Charles Platiau/Reuters Kapoor aime travailler les rapports de taille, ses œuvres paraissent souvent « disproportionnées ». L’observateur est souvent « happé » par l’objet, par ses dimensions et sa symbolique, proposant ainsi une expérience globale et totale. L’œuvre, bien plus qu’interpeller, s’impose à ceux qui se trouvent sur son passage. […]

Trop mignons, les « amours » de Jean Lamour

lamour2

Jean Lamour serrurier du roi Stanislas, utilisa l’ancienne église de la primatiale située entre la rue des Chanoines et la rue Montesquieux pour forger les grilles de la Place Royale. Dans son recueil de gravures de 1768, on trouve sur la première page, une gravure représentant le roi Stanislas en visite dans la forge/église, au […]

Zozo, le p’tit volontaire

qdelatour-voltaireppt

Voltaire nait en 1694, son père est simple notaire mais Voltaire se revendique fils illégitime d’un certain noble de Roquebrune. Il perd sa mère lorsqu’il a seulement 7 ans, c’est elle qui l’a surnommé Zozo. L’anecdote de l’enfance de Zozo, continuant à être transmise de génération en génération, est que, Zozo étant connu comme « le […]

L’opéra disparu de Léopold

opera3

L’ancienne gendarmerie rue des cordeliers à Nancy, cache bien son secret… Au même endroit exactement, s’élevait la huitième merveille du monde, l’opéra disparu de Léopold ! Pour édifier son somptueux opéra, le duc fait venir à sa cour en 1707, Bibiena et son élève Barilli, deux italiens, architectes et peintres de théâtre, dingues de La […]