Quel bonheur si je pouvais me retrouver à Villeneuve !

13912791_549382641920707_7654234006235517198_n

«Quel bonheur si je pouvais me retrouver à Villeneuve ! Ce joli Villeneuve qui n’a rien de pareil sur la terre ! » (Lettre de Camille Claudel à son frère, 1927)
L’ancien presbytère, maison d’enfance de Camille Claudel à Villeneuve, est une bâtisse du XVIIIe siècle près de l’église du village.
A quelques km se trouve son incroyable terrain de jeu, appelé « la Hottée du Diable » ou « le Géant ». D’immense roches de grès sculptées par l’érosion semblent y avoir été déposées par une « main divine » (ou « diabolique ») sur une couche de sable fin et bleu… au milieu d’une forêt dont la végétation est celle que l’on trouve habituellement en bord de mer ! Un endroit inspiré et inspirant !
Villeneuve-sur-Fère (Aisne)

 

13925093_549382645254040_1556328440671619019_n  13921119_549382685254036_2699966569097963147_n

13882361_549382708587367_6595469411280308685_n 13920940_549382698587368_6173671749072754181_n 13892155_549382905254014_6363819653238383346_n 13900294_549382678587370_8661188881872107240_n13903233_549382671920704_7901056235190185220_n

 

Laisser un commentaire