La plus grande teufeuse du XVIIIe !

maine

Considérée comme la plus grande « teufeuse » de son siècle,  la duchesse du Maine réunit lors de ses mégas soirées appelées Les Grandes Nuits de Sceaux, les artistes et intellectuels les plus importants de son époque avec lesquels elle « contre-danse » jusqu’au bout de la nuit !
Si la digne héritière de son frondeur de grand-père, le Grand Condé, institue au départ ces débordement festifs pour défier la cour de France et réfuter la succession de Louis XIV, ces soirées deviendront par la suite de hauts lieux de divertissements où se presseront les esprits les plus éclairés du siècle des Lumières !

Prochains articles sur l’Ordre de la Mouche à Miel, Slam façon XVIIIe (Loterie poétique) et Une princesse frondeuse… à venir

N08321-264-lr-1 1703-musiciens-1-Ulysse_gallerie 85-001742

© Dessin de Jean Berain représentant la machine de Circé à la scène 5 de l’acte V d’Ulysse
© François de Troy, « Le Festin de Didon et Énée » (1704)• Crédits : Musée de l’Ile-de-France
© La Duchesse du Maine en Cléopâtre, Château de Versailles

Laisser un commentaire