La grande histoire des rues de Lunéville

panpan3

Les célébrités qui ont fait de Lunéville cette cité extraordinaire revivent sous la plume de Pierre Poncet !
De la rue Jean-Baptiste Anet (maître de musique de Louis XV et du roy Stanislas à la famille Sonnini (parfumeur et naturaliste) en passant par la rue Emilie du Châtelet (mathématicienne) ou encore par la rue Guibal (premier sculpteur du duc Léopold), ce livre est une mine d’or pour les amoureux du patrimoine et les adeptes des balades le nez en l’air !
Dédicace à la Lunévilleuse le samedi 9 décembre de 15h à 17h.
La grande histoire des rues de Lunéville par Pierre Poncet aux éditions Gérard Louis
ERRATUM !
Droit de réponse à monsieur Daniel Pilotte au sujet de ce livre
La rue de la Barolliere de Lunéville aurait du s’appeler s’appeler la rue Jacques-Marguerite Pilotte de la Barollière.
Admis à l’école des gentilhommes de Lunéville, le probable aïeul de monsieur Daniel Pilotte est décédé à Nîmes le 1 er décembre 1827, il n’est donc pas décédé à Nîmes en 1803 comme cela est écrit dans le livre de monsieur Poncet, puisque il obtient la 1 ère Légion d’Honneur le 16 octobre 1803 par Napoléon Bonaparte qui le nomme ensuite Baron d’Empire le 25 mai 1810, ayant débuté sa carrière militaire à l’âge de 11 ans Jacques-Marguerite Pilotte de la Barollière avait obtenu le grade de général de division le 6 mai 1793

 

luneville2

Laisser un commentaire