Diderot et l’inoculation

En 1768, Denis Diderot est un fervent défenseur de l’inoculation de la petite vérole (variole) et il demande à M. Gatti, médecin consultant du roi, d’initier Mme Volland, la mère de son amoureuse, à cette « petite pratique de l’inoculation ». Ce procédé, accusé par les religieux de contrecarrer la volonté de Dieu, terrorise la […]

Amour, gloire et beauté [autour de Diderot]*

Je découvre le roman Contre-confessions de Mme d’Epinay (Louise Florence Pétronille Tardieu d’Esclavelles) qui accueillit dans son château de la Chevrette (Montmorency) tous les philosophes de son temps.Son œuvre admirable fut poussée dans l’ombre par l’affreux Rousseau et ses disciples qui préféraient les femmes soumises au femmes libres…C’est un pavé de 1 500 pages, que […]

« La peste des âmes » – Définition du fanatisme par Voltaire

[…] « Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un enthousiaste ; celui qui soutient sa folie par le meurtre […]

« Et c’est à Paris que je manque de plaisirs ! » Mme de Graffigny, confinée malgré elle…

Paris, septembre 1745, Mme de Graffigny est ruinée, elle ne voit plus ses amis, tombe malade et voit son avenir « à travers une boutelle d’ancre » :« Oui c’est être morte que de vivre comme je vis. Je me crois existante quand les occupations ; bonnes ou mauvaises, m’étourdissent, mais une reflections sur moi, […]

« Il ne s’agirait que d’avoir chacun sa boite ! » Le téléphone portable pressenti par Diderot 100 ans avant l’invention du télégraphe !

Laissant galoper son imagination après avoir vu un numéro de Nicolas-Philippe Ledru alias Comus, scientifique considéré comme prestidigitateur illusionniste, Diderot à le pressentiment de la téléphonie actuelle ! Alliant la science et l’amusement, Comus (Nicolas-Philippe Ledru aussi connu sous le nom du comte de Falkenstein) réalise dans son cabinet, situé boulevard du Temple, à Paris, […]

Livre sur la Place – Dédicace des Riens et des Secrets le 20 septembre 2020 à la bibliothèque Stanislas de Nancy

Ils sont arrivés, ils sont là !PETITS RIENS DE MME DE GRAFFIGNYExtraits choisis parmi la correspondance de Mme de Graffigny à son ami Panpan Devaux.Sorte de blog avant l’heure de la « bonne Grosse » racontant ses aventures à ses amis lorrains.PETITS SECRETS DES DUCS DE LORRAINE AU XVIIIe SIECLEAnecdotes anciennes et actuelles pour explorer la Lorraine […]

Breteuil, (Gabrielle-Emilie)

Hommage à la mathématicienne rendu par Voltaire dans son Siècle de Louis XIV :« Elle a éclairci Leibnitz, traduit et commenté Newton, mérite fort inutile à la cour, mais révéré chez toutes les nations qui se piquent de savoir, et qui ont admiré la profondeur de son génie et de son éloquence. De toutes les […]

Dernière « folie » d’Emilie & Voltaire

En 1748, soit un an avant le décès de la marquise, Emilie & Voltaire s’achètent une « Folie », c’est à dire une maison champêtre à Argenteuil. Ayant renfloué leurs finances grâce à l’aide de Voltaire dans leur procès contre la famille Hoensbroeck, les Du Châtelet, aidés du philosophe, font refaire de fond en comble […]

On voit qu’on ne voit rien

[Demange-aux-Eaux, jeudi après-midi, 9 octobre 1738] Trépignant d’impatience à l’idée de se rendre à Cirey où l’attendent Mme du Châtelet et Voltaire, Mme de Graffigny occupe tant bien que mal ses journées auprès de Mme de Stainville (à Demange-aux-Eaux) chez qui elle est invitée en tant que dame de compagnie.La bonne Grosse découvre petit à […]

Métempsycose

Le déplacement de l’âme (texte extrait de l’Œuvre complète de Voltaire, 1785)« Si ce qu’on appelle âme est immortelle »« Mais je suppose (c Voltaire qui s’exprime), malgré toutes les vraisemblances, que Dieu conserve après la mort de l’homme ce qu’on appelle son âme, (…) je demande ce que l’esprit de Jacques a de commun […]

« Le Théâtre de Voltaire : entre la ville et la Cour (1718-1753) » – Appel à contributions pour les Journées d’études de la Société des Études Voltairiennes les 11 et 12 juin 2021

« Le Théâtre de Voltaire : entre la ville et la Cour (1718-1753) »Les Journées Voltaire auront lieu à Sorbonne Université. Les propositions de communication (titre et résumé de 300 mots environ) devront parvenir avec une courte notice biobibliographique au plus tard le 15 novembre 2020 ici

La triste histoire de la statue du poète Nicolas Gilbert

Erigée en 1898 sur la place de Fontenoy-le-Château en Lorraine, cette magnifique statue représentant Nicolas Gilbert, poète lorrain précurseur du Romantisme, fut réalisée par la sculptrice Marie-Clémentine de Rochechouart duchesse d’Uzès (dite aussi Manuela).Cette œuvre d’une rare femme sculptrice, assez rare pour le souligner, rendit hommage pendant un demi-siècle à l’enfant poète du pays, célèbre […]

Blanchefontaine ou la fontaine de la grenouille

(réédit d’un petit article de 2013 mais la fontaine n’a pas changé de place !)Si vous passez par Langres pendant vos vacances, (on ne sait jamais, si vous êtes à moins de 100km), une belle promenade y est à découvrir.Un endroit remarquable où aimait se ressourcer Diderot lorsqu’il était de passage dans sa ville natale.Un […]

[Cirey, 4 février 1739] Bethsabée au bain

A Cirey, pour éblouir ses invités, la marquise du Châtelet les reçoit à deux heures du matin dans son divin appartement des bains pendant qu’elle se baigne.Madame de Graffigny raconte :« Voltaire nous a lu l’apologie de son Mondain, qui est charmante, qu’il nous a debité dans l’appartement des bains pendant que Me Du Chatelet […]

[Paris, couvent Sainte-Elisabeth, octobre 1940] Princesse opiomane

Chassée de Lorraine par l’arrivée du roi Stanislas, Françoise de Graffigny se retrouve en terre ennemie (la France) à Paris. Absolument sans argent, elle se réfugie au couvent des Filles de Sainte-Elisabeth (de Hongrie, l’église existe toujours). La bonne Grosse accepte d’y être dame de compagnie de la Princesse de Ligne, une jeune femme de […]

« Point de fauteuil comode (chez Voltaire), … l’aisance du corps n’est pas sa volupté, aparament. » (sic)

[Cirey, 6 décembre 1738](anecdote marrante quand on sait qu’au XIXe siècle, un fauteuil portera le nom du philosophe)Le lendemain de son arrivée à Cirey, Françoise de Graffigny est invitée par Voltaire à visiter la petite aile qu’il a fait construire dans le prolongement du château de sa Divine Emilie, et dans laquelle il vit.Le grand […]

Une robe honnête pour aller à Cireï

Madame de Graffigny, alias la Bonne Grosse, est de passage chez madame de Stainville à Demange-aux-Eaux, première étape de son long voyage pour Paris, et elle doit acheter une robe pour être présentable car sa deuxième étape est le château de Cirey, demeure où vivent Emilie du Châtelet et Voltaire, et visiblement la bonne Grosse […]

[Concours de poésie] – Abbaye Notre-Dame de l’Étanche, la dormeuse du Val

Concours de poésie 2020 organisé par Les Amis de l’abbaye Notre-Dame de l’Étanche.Le règlement complet à télécharger en cliquant ici Article 1 Le thème mis au concours de Poésie 2020 a pour intitulé : « Abbaye Notre-Dame de l’Étanche, la dormeuse du val… » Ce concours s’inscrit dans le cadre de l’animation culturelle autour de […]

La chambre double

Une chambre qui ressemble à une rêverie, une chambre véritablement spirituelle, où l’atmosphère stagnante est légèrement teintée de rose et de bleu.L’âme y prend un bain de paresse, aromatisé par le regret et le désir. — C’est quelque chose de crépusculaire, de bleuâtre et de rosâtre ; un rêve de volupté pendant une éclipse.Les meubles ont […]

Voyage autour de ma chambre

par M. Xavier de Maistre / Illustration : Chambre de Jean-Jacques Rousseau aux Charmettes © Nicolas Tosi[extrait]Après mon fauteuil, en marchant vers le nord, on découvre mon lit, qui est placé au fond de ma chambre, et qui forme la plus agréable perspective. Il est situé de la manière la plus heureuse les premiers rayons […]

Voyage autour de ma chambre, le bon moment pour le lire !

« J’ai entrepris et exécuté un voyage de quarante-deux jours autour de ma chambre. Les observations intéressantes que j’ai faites et le plaisir continuel que j’ai éprouvé le long du chemin me faisaient désirer de le rendre public ; la certitude d’être utile m’y a décidé. Mon cœur éprouve une satisfaction inexprimable lorsque je pense au […]

T’as vu la Vierge ?

A l’occasion de La Tournée des Libraires ⎥ Entretien au Musée des Beaux-Arts de Nancy v Le 21 mars 2020 ⎥ Guillaume Cassegrain, enseignant d’histoire de l’art moderne à l’université Lyon 2, viendra présenter son livre, Représenter la vision. Figurations des apparitions miraculeuses dans la peinture italienne de la Renaissance » (Actes Sud, 2017).Guillaume Cassegrain a […]

Madame de Vidamp… Mystérieuse poétesse élevée à la cour de Stanislas

Enquête sur une mystérieuse poétesse élevée à la cour de Stanislas, auteure d’un ouvrage très apprécié de poésie et de prose et tombée dans la trappe de l’histoire…Son ouvrage est édité en 1777 sous le titre de : MELANGES DE POESIE ET DE PROSE, PAR MADAME LA COMTESSE DE VIDAMP… Première hypothèse :Après une enquête […]

Un petit coin à l’abri de l’injustice

Petite enquête sur Vandeléville, petit village charmant du Saintois où François-Antoine Devaux, alias Panpan, gentilhomme poète de la cour de Lunéville et grand ami de madame de Graffigny, se réfugie très souvent pour soigner ses peines de cœur auprès du Prieur Guillerant. On ne sait si Panpan loge au château ou ou au prieuré (presbytère […]

Madame de Graffigny en vacances à Choisy – La culbute du carrosse (épisode 1)

Madame de Graffigny (alias La Bonne Grosse) a quitté sa chère Lorraine en 1738, chassée par l’arrivée du roi Stanislas.Réfugiée à Paris où ses plans d’hébergement s’effondrent les uns après les autres, elle pose enfin « ses ballots » en 1742 dans un appartement « à son goût », rue Sainte-Hyacinthe, « tirant le diable […]

Clair obscur, Les dames du bois de Boulogne à voir sur arte

Sur la trame de Madame de La Pommeraye (roman de Diderot qui inspira aussi Emmanuel Mouret pour mademoiselle de Joncquières), Les dames du bois de Boulogne, tourné en 1944 par Robert Bresson, est un petit chef d’œuvre de romantisme digne de cette époque d’après guerre, dans le style du film Les enfants du Paradis (1945).Le […]

Végétarisme : une question philosophique (déjà) débattue au siècle des Lumières

Le Végétarisme des Lumières – L’abstinence de viande dans la France du XVIIIe siècle – Un ouvrage de l’auteur universitaire : Renan Larue – Le végétarisme est au XVIIIe siècle un problème philosophique à part entière, au croisement des réflexions sur la souffrance animale ou sur la bonne santé. C’est aussi une question polémique, sur […]

Que servent joyaux et dentelles Pour ce parer? Ah, la richesse la plus belle Est de s’aimer.

Madame de Graffigny, (Lorraine exilée à Paris et star du XVIIIe siècle pour son best seller « Lettres d’une Péruvienne »), est surtout restée célèbre de nos jours pour sa correspondance de plus de 4500 lettres échangées avec son ami de cœur Panpan Devaux, gentilhomme resté à la cour de Lunéville. Elle confie tous les […]

Le pouvoir des images

Dans son excellent livre « L’art et la race – L’Africain (tout) contre l’œil des Lumières » Anne Lafont étudie comment la représentation de la figure noire au temps des Lumières participa au concept de race et donc à l’idéologie de domination.On s’explique souvent la mode de la blancheur de la peau des aristocrates par […]

Chocking ! Le secret de la Belle et la Bête

Madame Leprince de Beaumont, auteur (lorraine) connue pour sa version de La belle et la bête, a non seulement plagié mais elle a aussi censuré la version originale de madame de Villeneuve (qui elle même la tenait d’un conteur italien ! (les contes appartiennent à tout le monde)Dans la version de madame de Villeneuve (beaucoup […]

Astuce beauté de madame de Graffigny

Les mouches sont de petits morceaux de taffetas noir que l’on met sur son visage au XVIIIe siècle, elles sont censées exprimer toute une gamme de sentiments.Madame de Graffigny, très fine et distinguée dans les lettres qu’elle échange avec son ami Panpan Devaux (gentilhomme de la cour de Lunéville) et surtout d’un esprit très pratique, […]

Le Livre sur la Place – Rdv incontournable de la rentrée !

Présentation en avant-première de mon dernier ouvrage :« La courte vie de Charlotte de Rutant », l’histoire authentique et tragique d’une jeune lorraine guillotinée sous la Terreur,édité par Le Pythagore Editions que je remercie pour leur réactivité et leur confiance !Je vous attends donc sur le stand du Pythagore Editions, ce week-end, avec une dédicace originale pour […]

Le chevalier de Boufflers peint par lui même !

(Vendu le 19 mai 2019 chez Antic Thermal, Nancy)Oui, parce que le célèbre chevalier, fils de la favorite de notre roi Stanislas; savait aussi peindre, il en parle sans les lettres éditées à sa maman (« Lettres à ma mère, sur la Suisse » (1770)*). Stanislas de Boufflers, composa aussi un conte licencieux, « Aline, […]

Recette des biscuits de l’Au-Delà (article suivi de la recette !)

Peintre d’enluminures, poète, musicienne, abbesse et première naturaliste d’Allemagne, Hildegarde de Bingen est une personnalité du XIIe siècle dont les écrits et les partitions nous inspirent toujours !Visionnaire depuis son enfance, Hildegarde écrit sous la dictée d’une voie venue du Ciel des ouvrages entre autres sur la physiologie humaine, ou encore sur la naturopathie (avant […]

Au XVIIIe siècle, la mise en lumière de l’Europe

Excellent article de Laurent Joffrin à découvrir en cliquant ici Et retenons ces bons mots de Voltaire à monsieur de Rohan, jaloux de son succès et l’ayant interpelé ainsi : « Arouet, Voltaire, enfin avez-vous un nom ? », et qui se vit infliger cette réponse implacable de l’impertinent poète : « Voltaire ! Je […]

Un trésor de la cour de Lorraine en vente aux Liserons Blancs : le livre du discours de la première assemblée de la société littéraire de Nancy avec une dédicace autographe…

L’identité de l’auteur de la dédicace reste à déterminer mais celui-ci pourrait-être au vue de sa manière de versifier, un poète tel que Saint Lambert ou encore Stanislas de Boufflers. « Il luit enfin ce jour heureux ou, n’écoutant que ma tendresse Je puis faire entendre les vœux qu’au ciel à chaque instant j’adresse bon caractère excellent […]

Spéciale Halloween – La momie de Voltaire quittant Paris en mode express !

Imaginez un carrosse quittant Paris à brides abattues dans la nuit noire… Vous apercevez furtivement, derrière la vitre de la portière, une silhouette voutée et perruquée brinquebalant d’avant en arrière… Cet équipage digne d’un film d’horreur transporte Voltaire mort vivant… Explications sur la mort de Voltaire : Après une vie trépidante et bien remplie, Voltaire s’éteint d’une mort atroce […]

Mal aimé, je suis le mal aimé…

Le titre de l’un de ses poèmes, « Le poète malheureux », ressemble à celui d’une chanson de Claude François, et sa mort est tout aussi tragique que celle du chanteur « mal-aimé »… Nicolas Gilbert (1750-80), ou l’ »enfant poète » de Fontenoy-le-Château (Vosges), précurseur du mouvement romantique, est connu aujourd’hui pour avoir été un « poète malheureux », sur lui s’est […]

Voyage aux Pays-Bas ou comment et pourquoi la chaise percée recevra plus tard l’appellation de trône

La chaise percée devient, sous Louis XIV un réel instrument de pouvoir, elle est très ouvragée, richement décorée et l’utiliser en public est une marque de puissance ! Les anecdotes vont bon train (c’est le cas de le dire) sur le sujet, « aller faire un Voyage aux Pays-Bas » est la formule consacrée et si la […]

Enfin, je peux l’annoncer officiellement, vous trouverez Emilie partout sur la planète et surtout dans toutes les bonnes librairies !

Enfin, vous pourrez accéder à toutes les nouvelles du couple le plus sulfureux du XVIIIe siècle, Emilie & Voltaire ! Ce petit livre permet de comprendre la personnalité de la marquise du Châtelet, grâce à une biographie, la replaçant dans son environnement, et l’étude de ses factures privées qui la place au premier rang des « fashion […]