La petite sœur de la place Stanislas !

brux4

Place Royale de Bruxelles (1771-1774) – Place Stanislas de Nancy (1751-1756) La ressemblance est frappante et pour cause, la place Royale de Bruxelles fut aménagée sur le modèle des places royales à la française mis au point, au siècle précédent, par Jules-Hardouin Mansard suivi par son élève Boffrand et, en ricochet, Emmanuel Héré ! Clin […]

Maquette de l’orgue de l’église Saint-Jacques de Lunéville

orgue3

Pour occuper vos longues soirées d’hiver (donc bientôt !) Pourquoi ne pas vous lancer dans le montage de ce petit chef-d’œuvre à assembler ? Cette maquette a été réalisée par Henri Macoin, d’après le recueil de Héré pour célébrer la restauration, en 1991, de cet orgue fabuleux. Trois véritables planches d’images d’Epinal à découper, gravées […]

La Petite-Pologne, une ferme royale !

petite-pologne

Incroyable découverte que cette bâtisse du XVIIIe siècle, en grès rose des Vosges, à une dizaine de kilomètres de Lunéville,! La magnifique demeure d’ordonnance classique est intégrée désormais à un corps de ferme mais elle a sans aucun doute brillé dans une toute autre fonction au temps de Stanislas ! Peu d’élément d’information sur cette […]

Les « mots » de la Révolution ont résonné, ce soir, dans le grand salon du château de Pange

IMG_2433

Les frissons de la révolution étaient perceptibles ce soir au château de Pange grâce aux magnifiques écrits de deux amis au cœur de la tourmente. Le poète et la chevalier Correspondance, poèmes et articles d’André Chénier et de François de Pange, adaptés par Edith de Pange et interprétés magistralement par Vincent Berger et Jean de […]

[Rentrée littéraire] Bigamie à la cour de Lunéville !

simon5

Un impétueux garde du corps de Stanislas profite de sa promotion de « Capitaine d’un régiment de grenadier » (Royal-Lorraine) pour se marier deux fois ! Le Destin, plus encore que la justice des hommes, se chargera de la morale de l’histoire… Entre Bourgogne, Lorraine et Languedoc, L’histoire tragique et véridique du Sieur Simon de Calvy (1715-1747) […]

Exposition Emilie(s) à Lunéville avec un prêt exceptionnel des archives privées du fonds du Châtelet redécouvertes en 2011 !

singe

Des pièces exceptionnelles inédites prêtées exceptionnellement par les Archives départementales de Haute-Marne, concernant la gestion de la vie domestique de la marquise du Châtelet, en son château de Cirey ainsi qu’en son appartement de la rue Traversière à Paris et couvrant la période de 1733 à 1750. Sélectionnées par Pascale Debert, ces factures de robes, […]

Château de Pange, la mémoire en héritage

IMG_0423

Attachée à sa magnifique demeure depuis 1720, par un contrat moral devenu quasi « spirituel », la famille de Pange « actuelle » y reconstitue depuis 40 ans le véritable trésor du domaine : sa mémoire. Pilote, poète, écrivain engagé, destin tragique, … il faut dire que chaque membre de l’illustre famille est un personnage de roman, et, en […]

La Franche-Moitresse, une belle idée de balade !

Pasted-Graphic-26

Visite des jardins de la maison d’Emmanuel Héré à Eulmont. Après une « salle d’ombre », un premier jardin est structuré par des chambres et niches de charmilles reliées côté Sud par une pergola garnie de rosiers. Un second jardin a été créé en 1990 avec des allées bordées de buis et de nombreux arbres, arbustes et […]

La porte de Panpan à Lunéville

porte_chartreuse

Cette porte, tout au bout du quai des Petits-Bosquets à Lunéville, est très probablement celle que Panpan Devaux fit construire pour ouvrir le terrain de sa chartreuse sur le grand canal, afin de « soulager ses jambes malades ». (sic) Après la mort de Stanislas, en 1767, le lecteur du Roy achète la chartreuse de la marquise […]

Il faut sauver la Chartreuse de Stanislas !

jardin-luneville3

– Dossier déposé à la mairie de Lunéville le 27/05/17 : Lettre sans réponse – Dossier envoyé à l’unité départementale de l’architecture et du patrimoine LE 19/05/17 : Lettre sans réponse – Dossier envoyé à la direction régionale des affaires culturelles de Lorraine le 19/05/17 : Lettre sans réponse Tout savoir sur les chartreuses sur […]

Incroyable règlement de copropriété des Chartreuses de Stanislas,…

IMG_9640

… où l’on apprend que trois marronniers de la grande allée sont taillés régulièrement pour « ne point dérober l’action du soleil à la marquise de Boufflers », favorite du roy ! Primo, secundo, tertio, tout est expliqué en détails aux propriétaires des 10 chartreuses que Stanislas a fait construire le long du grand canal du château […]

En 1749, une rhinomania s’empare de la cour de Lunéville !

coins-alsace-alsace-strasbourg-le-rhinoceros-a-strasbourg-1748-medaille-etain-39-70mm-gravee-par-j-d-kamm_135803A

Clara, rhinocéros femelle âgée de onze ans, est exposée sur la place du château de Lunéville, et elle va provoquer une hystérie collective. C’est la première fois que l’on voit en Europe un rhinocéros en chair et en os…et les courtisans de Stanislas ne se lassent pas de l’admirer, ils vont jusqu’à porter des perruques […]

Neige de bergamote

neige-grenade4

Neige d’orange, neige de grenade, neige de citron de « Madere », neige de biscuits d’amande amères… , neige était le mot employé pour nommer les desserts glacés du XVIIIe siècle et les créations de Joseph Gilliers, chef d’office du roy Stanislas, auraient pu rivaliser avec celles des grands chefs d’aujourd’hui ! Pour la concocter, il se […]

L’habit de bergère porté par Emilie pour chanter dans Issé, sa pastorale préférée, était recouvert de 168 fleurs !

bergere

Retrouvez dans l’exposition sur Emilie du Châtelet à Lunéville, la facture (ou mémoire) de son habit de Bergère recouvert de 14 douzaines de fleurs soit 168 fleurs de tissus cousues une à une par son tailleur parisien en 1747. La divine marquise le portera en 1749 sur les planches du théâtre du château de Lunéville, […]

Voyage au cœur de l’orgue de l’église Saint-Jacques à Luneville

IMG_9247

TURQUERIE DE STANISLAS L’architecte Emmanuel Héré et le peintre André Joly, réalisent de 1749 à 1751, à la demande du roy Stanislas, une savante anamorphose pour transformer l’orgue de l’église Saint-Jacques en Kiosque à Musique ! Nous pouvons donc admirer à Lunéville, l’une des dernières « turqueries » de Stanislas et elle est d’une beauté époustouflante ! […]

Départ d’Emilie du Châtelet pour Lunéville

depart-emilie

Semaine spéciale Emilie Juin 1749, Paris, rue Traversière Emilie, enceinte de son amant François de Saint Lambert, lui écrit pour lui expliquer les préparatifs de son voyage vers Lunéville. Elle doit accoucher début septembre et le roy Stanislas l’a invitée à la cour. Elle espère partir le 23 juin, son mari, Monsieur du Châtelet a […]

Photos bonus du petit appartement des amours secrètes d’Emilie et Saint Lambert

IMG_6616

Semaine spéciale Emilie  » je vous aime tous les jours davantage.. Mon coeur vous adore sans distraction et sans interruption…. » Lettre de Madame du Châtelet à Saint Lambert, 1748 voir aussi l’article précédent sur la maladie de Saint Lambert Semaine spéciale exposition Emilie du châtelet à l’hôtel abbatial de Lunéville à partir du 27 mai […]

L’allée des soupirs

soupirs

Semaine spéciale Emilie Surnommée l’allée des soupirs, cette allée, à l’ombre des arbres du jardin du château de Lunéville, est celle qu’empruntait Emilie du Châtelet pour se rendre à pied à Jolivet où le roy Stanislas lui avait gracieusement mis à disposition, une petite maison afin qu’elle y passe les heures les plus chaudes de […]

Que reste-t-il des chartreuses du roy Stanislas ?

chartreuse-1

Découverte des ruines de l’une des chartreuses de Stanislas, ces petites maison bucoliques où les courtisans du duc de Lorraine pouvaient se libérer de l’étiquette et cultiver leur jardin… (voir sur le blog HG), cette rescapée a résisté miraculeusement aux assauts du temps. Cachés par la végétation, les quatre murs de la chartreuse sont toujours […]

Faites découvrir à vos papilles les saveurs uniques du XVIIIe siècle !

IMG_7254

Fermez les yeux, goûtez… vous ne rêvez pas, vous êtes à la table du bon roi Stanislas ! Vin de Tokaji, Sernik à la Rose, Chou Confit au Cumin, Bergamotes Candi, Babka Szafranowa, ou encore Parfait Amour, en dégustant les mets raffinés dénichés par le chef Yvain Rollot dans des livres du XVIIIe siècle, on […]

Hype, les sandalettes de la Charité !

cenotaphe-stanislas2

Zoom sur les sandalettes de la statue de la Charité agenouillée coté gauche du cénotaphe du roi Stanislas (en regard de la Lorraine éplorée), église Notre-Dame de Bonsecours à Nancy. Charmant mélange entre confort et féminité. L’originalité de ces sandalettes « Grèce antique » propose un savant laçage de lanières de cuir, à la fois fonctionnel et […]

Le petit appartement des amours secrètes

silhouette4

(dédicace spéciale et remerciements à Michel Bouard, gardien des secrets de Lunéville) Invitée avec son amant Voltaire, à la Cour de Lunéville en 1748, la marquise du Châtelet tombe passionnément amoureuse de l’amant de sa meilleure amie (le beau Saint-Lambert). L’amie en question, Mme de Boufflers, trop heureuse de se débarrasser de son encombrant amour […]

Saint-Léopold ou l’éternité pour Jeanne

leopold2

Le « château Saint-Léopold », à Lunéville, est une maison de plaisance ou « folie » construite, entre le XVIII et le XIXe siècle, sur l’emplacement d’un ancien ermitage. On raconte que cet ermitage aurait été auparavant une maison du duc Léopold, le monarque ayant hébergé, en 1707, « deux ermites dans l’une de ses maisons de campagne lui appartenant […]

La vieille église Saint-Pierre, tombée dans l’oubli

IMG_4413

Aujourd’hui menacée de péril, parce que complètement abandonnée, la « vieille église Saint-Pierre » à Nancy, fut édifiée par Jean-Nicolas Jennesson entre 1716 à 1736. L’architecte émérite du duc Léopold et de Stanislas, en paye la construction avec ses propres deniers, en remerciement d’une guérison « miraculeuse », louant ensuite l’édifice à la ville de Nancy pour 99 ans […]

Retour vers le passé

IMG_4061

Les époustouflants escaliers de la maison de Panpan Devaux, ami et confident de Mme de Graffigny, sont une merveille de plus à ajouter à la longue liste du patrimoine extraordinaire de Lunéville ! Ces escaliers sont restés tels qu’ils étaient au XVIIIe siècle, plafonds en arcades sculptées, rampes et carrelages (plutôt XIXe), on imagine sans […]

La Chantilly, petite danseuse de la Cour de Lunéville, créatrice de l’Opéra-Comique !

Favart-03

La première danseuse de Stanislas va révolutionner le théâtre en créant avec son mari, M. Favart, l’opéra comique ! Fille de deux musiciens de la Chapelle du roi de Pologne, la petite Justine Cabaret Duronceray apprend la danse, la musique et la littérature à la cour de Lunéville, sous la protection du roi Stanislas qui […]

Théâtre de la guerre de 14-18

IMG_2858

Les ruines de cet ancien et fastueux palais abbatial du XVIIIe siècle (désormais identifié sur les cartes en tant que « château ruiné »)… surgissent comme un grand décor de théâtre au milieu des champs ! Le premier coup dur de cette abbaye (initialement bénédictine), lui est donné par le fils de l’intendant du roi […]

Au XVIIIe siècle, des gamins de Nancy lancent la mode des cires habillées !

cire4

On a tous vu dans les églises ou les musées ces tableaux kitchissimes représentant des scènes religieuses et dont les personnages de cire sont richement habillés de tissus d’or et d’argent. Ces sculptures de cire, réservées traditionnellement à l’art religieux ou aux masques funéraires*, existent depuis la nuit des temps, mais début XVIIIe, des « gamins » […]

Les aventures d’un amoureux éconduit

comte-tressan2

scoop ! Un manuscrit inédit des poésies libertines du comte de Tressan, fondateur de l’Académie de Stanislas, vient d’être acquis par la bibliothèque de Nancy et c’est justice car voici l’histoire de ce personnage : Le comte de Tressan, personnalité littéraire du XVIIIe siècle, arrive en Lorraine en 1750. Cet aristocrate, esprit vif, belle allure […]

Les frivolités, ancêtres des bracelets brésiliens !

navette

Au XVIIIe siècle, toutes les femmes de la haute société, Emilie du Châtelet et Françoise de Graffigny comprises, adorent faire des nœuds ! C’est à dire entrelacer des fils de couleur avec une grande dextérité pour obtenir des « frivolités », petits ouvrages de dentelle très élaborés et très jolis servant à orner les robes ou à […]

Un Ginkgo biloba multi centenaire planté par les frères de la Charité en plein cœur de Nancy ?

img_9907

A deux pas de la place Stanislas se trouvent toujours les bâtiments et les dépendances de l’hôpital de la Charité, fondation créée et entièrement financée par Stanislas en 1750 pour les frères de St-Jean de Dieu. Ces religieux, triés parmi les meilleurs chirurgiens et pharmaciens, devaient répondre à une carence profonde de soins médicaux dans […]

Château des Choiseul-Stainville

chate

Il faut être perspicace pour apercevoir le château derrière la végétation envahissante, et pourtant, un des plus beaux châteaux de Lorraine se cache en plein cœur du village de Stainville, rendu totalement invisible par un épais rideau d’arbres. A tel point que les jeunes du village ne l’ont même… jamais vu, « un château, ici ? […]

Petite visite guidée de l’hôtel des Missions Royales, Amen !

img_0577

Haut lieu de pénitence pour notre roy Stanislas qui devait régulièrement y séjourner, se repentant ainsi de ses « pécadilles » auprès du père Menoux… son confesseur ! Les fastueux bâtiments que Stanislas fit construire en 1755 pour (seulement) 8 frères jésuites, accueille actuellement la faculté dentaire, et les étudiants ont bien de la chance de profiter […]

Le petit coucher de Stanislas

coucher-de-stan

CEST GRATUIT MAIS IL FAUT RESERVER ! APPELEZ LE 03 83 37 42 42, si vous voulez votre place sur les gradins ! (nombre de places limitées) A noter dans vos agendas Spectacle présenté par le centre dramatique national de la Manufacture Le château de Lunéville est glacial, l’hiver Au sortir d’un rêve agité, Stanislas […]

Les amours de Clodion tombent en ruine !

clodion

C’est triste pour Les Amours de Clodion, car s’ils continuent imperturbablement à y forger les pointes de leurs flèches, la façade de l’atelier du ferronnier qui accueillit leur créateur en 1792 tombe actuellement en décrépitude. Les œuvres du célèbre sculpteur lorrain considéré comme le Fragonard de la terre cuite ont pourtant une renommée internationale… En […]

L’hôtel abbatial habité…

fantome2

L’hôtel abbatial de Lunéville accueille depuis le mois de juillet dans son nouvel Espace Muséal la très belle exposition Stanislas et les Siens… Mais on chuchote que le premier étage de la bâtisse (au dessus des pièces d’apparat fraîchement repeintes), abriterait aussi, … des FANTÔMES ! C’est vrai qu’après une petite visite du premier étage […]

Concert baroque costumé le 10 septembre à Lunéville

versailles

Ambiance XVIIIe garantie ! Le fabuleux TRIO CHAUSSON (clavecin, contrebasse, violon), réinterprètera des pièces baroques commandées pour Mesdames de France par leur grand père, le roy Stanislas, lors de leur passage à Lunéville et plombières en 1761 ! Personnes costumées ou portant des Loups sont les bienvenues mais le costume n’est pas obligatoire ! le […]

Itinéraire d’une marquise (épisode 2)

remiencourt

En 1740, le marquis de Boufflers fait (re)bâtir, probablement pour son épouse, son château de Remiencourt à coté d’Amiens. Mais notre pétillante lorraine ne s’y est pas vraiment attardée… Il faut dire qu’elle a vécu jusqu’à son mariage dans les demeures de très haut standing de ses parents, Princes de Craon, et ce petit château […]

Itinéraire d’une marquise (épisode 1)

boufflers

Eh oui, ce petit village Picard qui fut le fief des seigneurs de Boufflers, est bien en lien avec la famille de notre fameuse marquise favorite de Stanislas ! Catherine de Beauvau ayant épousé en 1735 Louis-François de Boufflers, marquis de Remiencourt, branche cadette de l’illustre famille Picarde. Le château féodal des « Boufflers » qui siégeaient […]

A Nancy, même les parkings ont du style !

beaup2

Au moment de la révolution, notre célèbre chevalier Stanislas de Boufflers, poète, écrivain,… fils de la favorite du roy Stanislas, possédait une maison à Nancy, au n° 240 rue de la Montagne* (auparavant 420 rue Stanislas). Sa demeure fut vendue comme bien d’émigré à Claude Beaupré le 29 nivôse de l’an III. IL est probable […]