Le café parisien « Les Deux Magots » témoigne encore d’une mode qui fit fureur au XVIIIe siècle, celle (ridicule) de collectionner des chinois de porcelaine !

IMG_0646

Une mode très curieuse du XVIIIe siècle était de garnir son boudoir ou son salon de figurines de porcelaine appelées magots ou pagodes (représentant des Chinois à gros ventre qui bougeaient (ou pas) la tête), pour s’entendre dire par les beaux esprits : “ Comme il est laid ! Il ressemble comme deux gouttes d’eau […]

Le premier dessinateur de mode était lorrain !

Costume_d'homme_Habit_dHyver

La Lorraine est formidable ! Jean Bérain, premier décorateur du Roi Louis XIV, (né à St Mihiel) dessine pour Le Mercure Galant, magazine créé en 1674 traitant de poésies, musique, actualités et dont les numéraux spéciaux dits « extraordinaires » comportent des planches de mode ! Les deux estampes de mode présentes dans l’ouvrage de 1678 font […]

Des paniers en fanons de baleine !

tresor-darchives

Extrait de la conférence Trésor d’archives« , ©Pascale Debert Emilie du Châtelet dépense sans compter, enfin, presque, car les paniers de ses robes sont souvent à raccommoder ! ☛Le mot raccommodé est très utilisé au XVIIIe siècle, on raccommode à peu près tout et n’importe quoi, les chaises, les miroirs, les soucoupes, les carrosses etc… ☛Ce […]

Hype, les sandalettes de la Charité !

cenotaphe-stanislas2

Zoom sur les sandalettes de la statue de la Charité agenouillée coté gauche du cénotaphe du roi Stanislas (en regard de la Lorraine éplorée), église Notre-Dame de Bonsecours à Nancy. Charmant mélange entre confort et féminité. L’originalité de ces sandalettes « Grèce antique » propose un savant laçage de lanières de cuir, à la fois fonctionnel et […]

Conférence sur Emilie

accro-shoppin

Salon des Halles à Lunéville Mardi 7 mars | Salon des Halles | 18h00 | Entrée libre Conférence proposée dans le cadre du Cycle Émilie du châtelet Graines pour le perroquet, blanchissage des draps de Voltaire, robes en taffetas, bas de soie, souliers de castor, frisures, poudres de princesse, eaux de sultane, eaux mystérieuses… Découvrez […]

La mort pour un bout de tissu !

indiennesweb2

  Les indiennes sont un véritable phénomène de mode au XVIIIe siècle. (Emilie du Châtelet en raffole !) Les élégants et élégantes s’arrachent ses étoffes de coton imprimées qui servaient au départ à emballer les marchandises venues d’Orient. Les indiennes concurrencent les riches étoffes royales et menacent les manufactures, à tel point que le roy […]

Sexy en habit de deuil

leclerc-deuil

Quand le graveur Lorrain Sébastien Leclerc, « As » du burin, lance le défi, « Sexy en habit de deuil », Christina Cordula peut aller se rhabiller ! Le graveur surdoué, né à Metz en 1637, grave sa première estampe à 7 ans ! (un enfant endormi, en perspective, avec juste quelques petits raccourcis de rien du tout, hem, […]

Ce luxe si nécessaire…

72627-3

Très avant-gardiste, la marquise du Châtelet avait inventé le crédit à la consommation pour s’acheter toutes sortes d’objets « indispensables« , comme par exemple, un maroquin de cuir rouge, avec une serrure incrustée de diamants, des montres en or, des figurines en porcelaine de saxe ! « Arresté le présent mémoire a la somme de mil livres que je […]

Histoire en costumes, l’élégance au XVIIIe siècle

costume

Exposition du 8 JUIN 2016  > 2 NOVEMBRE 2016 Rendez-vous au château de Champs-sur-Marne du 8 juin au 2 novembre et ne manquez pas l’exposition « Histoire en costumes », l’élégance au XVIIIe siècle. http://www.chateau-champs-sur-marne.fr/Actualites/Histoire-en-costumes-l-elegance-au-XVIIIe-siecle

Une riche héritière en vogue à la cour de France !

ammelie6

Connaissez vos l’histoire d’Amélie de Boufflers, héritière de la richissime maréchale de Luxembourg ? Cette petite orpheline (petite cousine de notre Mme de Boufflers Lorraine) est élevée par sa grand-mère qui l’emmène partout avec elle, si bien que la petite fille devient la coqueluche de la cour de France, comme en témoigne ce dessin de […]

Pour les toqués de XVIIIe siècle !

il_570xN.748234128_cjkn

POUDRES AUTHENTIQUES POUR BLANCHIR VOS PERRUQUES ! (idéal pour Lagerfield par exemple) Poudre blanche ou grise, parfumée ou non, vos perruques n’auront que l’embarras du choix chez LitttleBits, une petite entreprise du Wisconsin, États-Unis, qui réédite une poudre d’amidon de farine bio ou agréablement parfumée à la lavande, directement inspirées de la Toilette de Flore, […]

Chinées aux Liserons Blancs, gravures de la Galerie des Modes

mode6

Avant Vogue, Elle ou Marie claire, la Galerie des modes de 1778 est le tout premier journal de mode illustré, BEN OUI, CA CLAQUE ! La Galerie des modes, suite de gravures accompagnées de textes, publiée par Jacques Esnault et Michel Rapilly est considérée comme un des premiers journaux de mode illustré, avec le Mercure […]

Inspiration XVIIIe pour le défilé d’Oscar de la Renta

oscar

Broderie fleurie, toile de Jouy et motifs baroques, la maison Oscar de la Renta vient tout juste de préseneter sa collection Automne-Hiver 2016/17. Mettant à l’honneur les codes de l’aristocratie du XVIIIe siècle, élégance, sophistication et un brin d’extravagance étaient au cœur de ce show époustouflant !   CLIQUEZ POUR VOIR LE DEFILE

Recette pour ne pas perdre ses cheveux

larmessin

Pour empêcher les cheveux de tomber Mettez en poudre de la graine de persil, poudrez-vous en la tête pendant trois soirs différents. Vous recommencerez chaque année, & vos cheveux ne tomberont jamais. Nous n’ajoutons rien à cette recette : elle s’explique d’une manière trop décisive. ou Prenez quatre livres de mouches vivantes (soit 2 kg […]

Jamais sans ma perruque !

empolvado2

Stanislas avait observé que pour poudrer cheveux et perruques, on gaspillait 100 000 livres de froment par jour avec lesquelles on aurait pu nourrir 125 000 indigents !!! Il souhaitait que l’on trouva un produit de remplacement ! (Héré proposa de la feuille de marron d’inde mais on ne sait pas ce qu’il advint de […]

Les premiers textos # expo Paris

boutons

G C D A SON AMOUR Charade et rébus sont parmi les jeux de l’esprit que l’on affectionne au XVIIIe siècle. Sur les boutons, ces derniers composent souvent de petits raccourcis sur le thème inépuisable de l’amour. Déboutonner la mode du 10 février au 19 juillet 2015 L’exposition Déboutonner la mode au musée des Arts […]

Les trois jupons

img019

Les coquettes du XVIIIe siècle portent sous leur robe trois jupons superposés, (appelés à l’époque jupes). Ces étoffes intermédiaires entre l’apparence et le corps, sont des voiles de l’intime, des draperies coquines, et ces jupes portent chacune un nom, la discrète, la friponne, la secrète. La discrète annonçe la couleur en quelque sorte, et met […]

Une mode inspirée

Oscar-de-la-Renta-V

Tous les grands couturiers se sont inspirés du XVIIIIe siècle, notamment de l’esprit des « fêtes galantes », ce style de peinture créé par Watteau qui représentait des scènes de courtisans vaquant à leur occupation oisive. En 2014 à Manhattan, un public, (probablement du même acabit que les courtisans peints par Watteau), assistait à un défilé composé […]

Palatine

palatine

Au XVIIIe siècle, la palatine est une bande de dentelle, de réseau ou de fourrure, qui se place toujours autour du cou. En filet, en dentelle, en velours et même en fourrure, les coquettes raffolent de la palatine. C’est la princesse Palatine, belle-sœur de Louis XIV (Madame)  et mère de la duchesse de Lorraine Elisabeth-Charlotte, qui […]

Premiers sponsors

Capture d’écran 2015-02-27 à 09.53.26

Médecin-Botaniste du roi Stanislas, Buc’hoz participe à la formation du jardin botanique royal de Nancy (actuel jardin Godron) affecté en 1758 au Collège royal de médecine de Nancy. Buc’hoz parcourt la Lorraine pour y rassembler des plantes. Il se rend au jardin du Trianon, à pied précise-t-il, pour y chercher des plantes exotiques, puis au […]

Les grands chevaux

talonshauts

Lorsque Emilie du Châtelet arrive devant une assemblée, elle ne manque jamais de faire claquer « très » fort ses hauts talons pour faire remarquer qu’elle appartient aux « Grands Chevaux de Lorraine », la noblesse la plus haute de Lorraine qui a le privilège de porter des talons hauts ! Les Grands Chevaux de Lorraine est le nom […]

« Les faveurs de Mme Imbault à 15 sous… »

Pasted Graphic

Stanislas eut aussi pour maîtresse l’exubérante marquise de la Ferté-Imbault, fille de la célèbre Mme Geoffrin. Lunéville était une étape pour toutes les jolies dames qui revenaient de leurs soins de Plombières, et Mme Imbault y avait été invitée par le roi qui tomba sous son charme peu commun. Il s’en amusait beaucoup, l’appelait « ma […]

Mme de la Ferté-Imbault

Pasted Graphic

Mme de la Ferté-Imbault mariée à 14 ans par sa mère la célèbre Mme Geoffrin au marquis d’Etampes, elle est une maîtresse occasionnelle de Stanislas, (voir article « Les faveurs de Mme d’Imbault à 15 sous« ) Elle porte, sur ce portrait de Nattier, un domino, grande cape portée à l’occasion d’un bal masqué. En savoir plus […]