La « Julien Leroy » d’Emilie

(extrait de la conférence du 7 mars, Trésor d’archives ou Emilie accro du shopping)
Le clou de la collection d’objets luxueux d’Emilie du Châtelet est une montre en or ou plus exactement :
Une montre d’or à seconde, dont la boëte est guillochée, la clef d’or, et l’étui couvert de Roussette imitant le jaspe.
Signée Julien Leroy, cette montre serait l’équivalent d’une Rolex de nos jours !
Julien Leroy n’est pas n’importe qui, Nommé  horloger de Louis XV en 1739, il fait partie des horlogers français dont les travaux placent l’horlogerie française à la première place mondiale, en inventant, entre autre, la montre à seconde dont Emilie a probablement l’un des tout premiers modèles !
Merci à mes auditeurs !
Photos/article©PFD Pascale Sonia Debert
Archives Départementales de Haute Marne

3 Replies to “La « Julien Leroy » d’Emilie”

  1. Bonjour,

    Je suis très heureux d’avoir vu votre post. Je suis un collectionneur de montres qui fait des recherches sur Julien Le Roy. S’il vous plaît pourrais-je obtenir une photo haute résolution de la facture écrite à la main? Ce serait inestimable pour mes efforts. Je serais heureux de partager avec vous tout ce que vous aimeriez savoir sur Julien.

    Cordialement,
    Chris

    1. Bonjour, ravie que mon article vous ait plu, pour obtenir une photo en haute définition, dans un cadre non commercial, je peux vous l’envoyer, et si c’est dans un cadre commercial ou d’édition, c’est aussi possible, mais vous devrez demander les droits aux Archives départementales de la Haute-Marne dont voici l’adresse mail : archives.departementales@haute-marne.fr
      Bonne journée à vous
      Pascale

      1. Merci beaucoup. J’espère éventuellement publier un article dans la revue Antiquarian Horology Society. Je demanderai la permission plus tard si je cherche à publier. Pour l’instant, j’ai encore beaucoup de recherches à faire.

        J’ai inclus mes informations par courriel avec la soumission de ce commentaire. Serez-vous en mesure de le voir?

Répondre à Chris Annuler la réponse