Le courrier de la marquise

La marquise du Châtelet a reçu de nombreuses réponses positives à son invitation à la grande fête du 19 mai 2022 au château de Lunéville.Charlotte Louise de Valvy, Timotof de Pimbert, Lili de Rosevie, Charles du Mont Sel, Christine de Pâquerette, M. de Lancel Bertrand … ou encore La Fille travailleuse,en tout 27 courtisan.e.s se […]

Jolie découverte : la vue de l’immeuble rue Traversière, où vécurent Emilie et Voltaire

Voici, à Paris, l’angle de la rue de Richelieu et de la rue Molière dessiné par Le peintre haut-marnais Alexandre Pernot.La rue Molière, autrefois rue Traversine, Traversière ou Traversante, est la rue où vécurent Emilie et Voltaire. On aperçoit sur ce dessin, en troisième corps de bâtiment, la porte cochère de l’hôtel particulier loué par […]

[Scoop] Portrait inédit d’Émilie du Châtelet en robe de bure

Ce portrait attribué à Marianne Loir (présumé de Mlle de Charolais par le site de vente, mais présumé avec certitude par moi-même de Mme du Châtelet) coupe définitivement court aux affreux ragots de Mme du Deffand… De plus, il illustre avec tant d’humour la vie des amoureux les plus célèbres de leur temps, retirés dans […]

Les œufs en bouillon de M. de Saint Lambert (avec recette)

Du 10 septembre au 19 décembre 1748, Emilie du Châtelet réside à Lunéville. Elle s’abandonne totalement à sa passion et à son goût démesuré pour son bel amant, M. de Saint-Lambert. (C’est en décembre 1748 qu’elle en tombe malencontreusement enceinte.)Les amoureux se voient très régulièrement en cachette et s’envoient des billets doux qu’ils cachent dans […]

Les feux de l’amour à Lunéville

Deuxième épisodeDepuis que la marquise du Châtelet a rencontré François de Saint-Lambert, en janvier 1748 à la cour de Lunéville, elle vit sur un petit nuage de guimauve. Passionnément amoureuse du jeune officier poète, qu’elle a du malheureusement quitter pour rejoindre Paris, Emilie lui écrit des dizaines de lettres, toutes plus tendres et passionnées les […]

Lettre d’amour d’une mathématicienne

“Quoique je sois peut-être plus géomètre que vous, je ne suis pas si composée, je ne dirai pas que je vous aimerai toujours à proportion de ce que je serai aimée, mais je vous dirai bien que je ne puis être heureuse en vous aimant si vous ne m’aimez avec excès. Souvenez vous qu’en fait […]

Les Feux de l’Amour à Lunéville

Premier épisode Fin janvier 1748, la mathématicienne Emilie du Châtelet et son amant Voltaire sont invités au château de Lunéville pour « distraire » le roy Stanislas (ils sont invités par sa favorite, Mme de Boufflers). Le Roy installe ses amis dans les plus beaux appartements du château. Lors d’une soirée chez monsieur de la […]

[Atelier d’écritures] Le maquillage en images pour les collégiens lorrains

Langage des mouches et rouge à joues. Le rouge dont les dames grecques & romaines se coloraient déjà le visage, fait fureur chez les aristocrates au XVIIIe siècle.Gage de leur rang et de leur fortune, le vermillon n’est pas toujours gage de leur bon goût lorsqu’ils ou elles s’en tartinent allègrement. « Il n’y a […]

19e salon du livre de Chaumont

Dédicace d’Abris, Baraques, Cabanes… En Haute-Marne, dimanche 14 novembre 2021, avec mon Papa !Et dédicace des ouvrages de ma petite collection Histoires galantes, dont le dernier né : Chrétienne de Danemark – Princesse des Temps modernes !Au plaisir de vous rencontrer au 19e salon du livre de Chaumont ! Parus chez Liralest – Le Pythagore […]

Définition du luxe par Saint-Lambert, littérateur lorrain également connu pour sa passion malheureuse avec Emilie du Châtelet (dont il se remettra bien vite dans les bras de Mme d’Houdetot)

[Encyclopédie Diderot & D’Alembert] Le luxe a pour cause premiere ce mécontentement de notre état ; ce desir d’être mieux, qui est & doit être dans tous les hommes. Il est en eux la cause de leurs passions, de leurs vertus & de leurs vices. Ce desir doit nécessairement leur faire aimer & rechercher les […]

Bienvenue chez Emilie du Châtelet

Avec ou sans casque, entrez dans l’univers en 360° de la marquise du Châtelet en cliquant sur Château d’Emilie en 360 °Passez d’une pièce à l’autre en résolvant les petites énigmes (très simples) et découvrez la chambre d’Emilie, son cabinet de travail et le double salon, mais aussi le passage secret ou encore son opéra […]

«Et qu’on ait bien soin d’elle.» Voltaire prête ses valets à Mme de Graffigny qui manque de tout !

En septembre 1738, Mme de Graffigny quitte sa chère Lorraine et elle erre, telle une sdf, de château en château avant de se rendre à Paris, où son nouveau job, « dame de compagnie de la duchesse de Richelieu », l’attend. Au château de Cirey, chez la prestigieuse marquise du Châtelet, la bonne Grosse devrait […]

Découvrez la magie d’Issé, opéra préféré d’Emilie du Châtelet

Issé est une pièce d’opéra pastorale héroïque écrite par le compositeur français André Cardinal Destouches.La première de l’opéra eut lieu à Fontainebleau le 7 octobre 1697, et la seconde représentation au Trianon de Versailles le 17 décembre de la même année. En 1708 Destouches réécrit l’œuvre dans un format de 5 actes. Madame de Pompadour […]

Séquence émotion

C’est émouvant de retrouver dans le journal de M. Durival, secrétaire du roy Stanislas, le texte autographe relatant le décès de la pauvre marquise du Châtelet, morte « entre les bras de St Lambert » (son amant), 7 jours après avoir accouché de l’enfant qu’elle eut de lui. Voici le texte original (dans son jus) […]

La vie n’est que de l’ennui ou de la “crême” fouettée

Voltaire à Gros-Chat, novembre 1764. Fiche d’identité de Gros-Chat, amie de Voltaire et d’Emilie du Châtelet : « C’est une grosse dame », nous dit Mme de Graffigny (elle même surnommée Bonne Grosse), « qui passe sa vie dans le château d’Emilie du Châtelet à Cirey, parce qu’ elle a une petite terote dans le […]

Le rouge ! C’est chic !

Le rouge est indispensable à la cour de France, étiquette oblige, plus il est vif et plus il est chic !Les belle dames comme Emilie du Châtelet s’en tartinent allègrement après avoir, au préalable, posé sur leur visage du « blanc ».Le contraste est garanti !Si cette mode rencontre un certain succès à la ville […]

Premiers ateliers d’écriture pour fêter (en juin 2021) les 300 ans de la fin de construction du château de Lunéville !

Avec les élèves de 6e du collège Georges de la Tour, ce lundi 16 novembre et les élèves du collège Frédéric Chopin, Nancy, lundi prochain 23 novembre, avec le collège Jacques Grüber, de Colombey-les-Belles, le collège Langevin-Wallon de Blainville-sur-l’Eau, et aussi avec le Labo des Histoires !.Pour l’occasion, le livre maquette du château d’Emilie du […]

La collection Couleur XVIIIe s’étoffe !

Parution en septembre des deux nouveaux ” opus” : Petits Secrets des ducs de Lorraine au XVIIIe siècle (deuxième édition revue et corrigée) et Petits Riens de Mme de Graffigny avec une dédicace prévue le dimanche 20 septembre de 15h à 18h à la bibliothèque Stanislas de Nancy.Autrice Pascale Debert – Liralest – Le Pythagore […]

Breteuil, (Gabrielle-Emilie)

Hommage à la mathématicienne rendu par Voltaire dans son Siècle de Louis XIV :« Elle a éclairci Leibnitz, traduit et commenté Newton, mérite fort inutile à la cour, mais révéré chez toutes les nations qui se piquent de savoir, et qui ont admiré la profondeur de son génie et de son éloquence. De toutes les […]

Dernière “folie” d’Emilie & Voltaire

En 1748, soit un an avant le décès de la marquise, Emilie & Voltaire s’achètent une « Folie », c’est à dire une maison champêtre à Argenteuil. Ayant renfloué leurs finances grâce à l’aide de Voltaire dans leur procès contre la famille Hoensbroeck, les Du Châtelet, aidés du philosophe, font refaire de fond en comble […]

Signe d’Amour

De décembre 1738 à février 1739, Mme de Graffigny est l’invitée prestigieuse de la marquise du Châtelet en son château de Cirey. A ce moment précis, le petit village de Cirey-le-Château abrite les amours idylliques entre Emilie & Voltaire.Le couple le plus en vue de son époque s’est éloigné du monde en s’installant dans cette […]

“Ah, quelle femme ! Que je suis petite !”

[Cirey, jeudi soir 25 décembre 1738]Madame de Graffigny est invitée chez les Du Châtelet, en leur château de Cirey. La marquise Du Châtelet y vit depuis 4 ans avec son amoureux, Voltaire.Subjuguée par l’intelligence d’Emilie qui vient d’être récompensée par l’Académie des sciences pour son étude sur La nature du feu (réalisée en secret et […]

“Le Théâtre de Voltaire : entre la ville et la Cour (1718-1753)” – Appel à contributions pour les Journées d’études de la Société des Études Voltairiennes les 11 et 12 juin 2021

“Le Théâtre de Voltaire : entre la ville et la Cour (1718-1753)”Les Journées Voltaire auront lieu à Sorbonne Université. Les propositions de communication (titre et résumé de 300 mots environ) devront parvenir avec une courte notice biobibliographique au plus tard le 15 novembre 2020 ici

Emilie se pâme en lorgnerie

Deuxième escale de l’Odyssée d’Abelle.Madame de Graffigny est à Cirey, d’où, suite à son altercation avec la marquise Du Châtelet, elle ne songe plus qu’à se sauver.Son amant est en route pour venir la délivrer, mais à peine arrivé, le jeune officier se fait draguer par la divine marquise…Page extraite de Petits Riens de madame […]

[Cirey, 4 février 1739] Bethsabée au bain

A Cirey, pour éblouir ses invités, la marquise du Châtelet les reçoit à deux heures du matin dans son divin appartement des bains pendant qu’elle se baigne.Madame de Graffigny raconte :« Voltaire nous a lu l’apologie de son Mondain, qui est charmante, qu’il nous a debité dans l’appartement des bains pendant que Me Du Chatelet […]

“Point de fauteuil comode [chez Voltaire], … l’aisance du corps n’est pas sa volupté, aparament.” [sic]

[Cirey, 6 décembre 1738](anecdote marrante quand on sait qu’au XIXe siècle, un fauteuil portera le nom du philosophe)Le lendemain de son arrivée à Cirey, Françoise de Graffigny est invitée par Voltaire à visiter la petite aile qu’il a fait construire dans le prolongement du château de sa Divine Emilie, et dans laquelle il vit.Le grand […]

On ne croyait presque pas avoir changé de lieu, quand on passait de Versailles à Lunéville. (Voltaire)

Reportage photo 2019La décoration en stuc petit jaune au dessus d’une cheminée qui est visible sur une des photographies fut probablement créée spécialement pour la marquise du Châtelet par le roi Stanislas, elle représente une sphère, un compas et une équerre, et elle orne encore aujourd’hui une chambre au plafond vouté qui fut probablement celle […]

La Chimère

(ça balance pas mal à Paris, ça balance pas mal…) Madame de Graffigny ayant gardé en travers de la gorge sa grosse dispute avec madame du Châtelet (qui avait failli, en 1739, la gifler(1)), commente avec délectation, en 1749, les potins parisiens autour de la malheureuse grossesse de la pauvre marquise(2). Et c’est presque trop […]

Astuce beauté de madame de Graffigny

Les mouches sont de petits morceaux de taffetas noir que l’on met sur son visage au XVIIIe siècle, elles sont censées exprimer toute une gamme de sentiments.Madame de Graffigny, très fine et distinguée dans les lettres qu’elle échange avec son ami Panpan Devaux (gentilhomme de la cour de Lunéville) et surtout d’un esprit très pratique, […]

80 portraits au pastel de Quentin de La Tour au musée Lécuyer ! Ça claque !

Le musée Antoine Lécuyer à Saint-Quentin dans l’Aisne porte le nom du banquier qui légua à la ville cette jolie bâtisse appelée aussi pavillon de Hanovre, construite au début du XIXe siècle sur le modèle d’un hôtel particulier parisien du XVIIIe siècle.Détruit à la guerre de 14-18 et reconstruit entre 1928 et 1932, ce musée […]

Métier : oiseleur

« De tous les amusements champêtres, le plus agréable, et en même-temps le plus innocent, est l’art de l’oiseleur ; cet art consiste dans la chasse aux oiseaux, dans la manière de les élever et de les apprivoiser. » Le métier d’oiseleur existe depuis le moyen âge mais il connaît son âge d’or aux XVII […]

Spécial Saint-Valentin – Porte donnant sur la cure de l’église de Commercy

Petit rappel historique : C’est dans cette cure que la marquise du Châtelet rejoignait son amant Francois (de) Saint-Lambert. Celui-ci avait été banni de la cour par le roy Stanislas qui le détestait, le Bel officier poète n’avait donc pas le droit de résider dans le château de Commercy. Eglise Saint-Pantaleon Photos PFD2019

La courte vie d’Adélaïde du Châtelet, fille d’Emilie et de Saint Lambert

Stanislas Adélaïde du Châtelet, fruit des amours tumultueuses entre Emilie du Châtelet et François Saint-Lambert, nait le 4 septembre 1749 dans les appartements de la Reine de Pologne, au château de Lunéville.   Son avenir semble donc assuré mais le décès tragique de sa mère (morte 6 jours exactement après l’avoir mise au monde) va […]

La Correspondance d’Émilie Du Châtelet

Sous la direction de Ulla Kölving et Andrew Brown. Avec la collaboration de François Bessire, Olivier Courcelle, Pierre Crépel, Linda Gardiner, André Magnan, Gilles Plante, Anne-Lise Rey, Charlotte Simonin et Anne Soprani. Révision des textes et des notes par André Magnan. ISBN 978-2-84559-136-3, 2018, 240 x 160 mm, 2 volumes, 1242 pages, 73 illustrations, cartonné. […]

Avis aux éditeurs !

Le château d’Emilie, livre maison racontant la vie d’Emilie & Voltaire grâce à son mobilier 100% XVIIIe, (planches prédécoupées à monter), cherche son éditeur ! Me contacter si vous êtes intéressé ! DR©PFDebert2018  

Jolie découverte – La forge “perso” de la marquise du Châtelet !

Au lieu dit “La maison blanche” au fond du parc du château de Cirey-sur-Blaise (1/2 lieue) existent toujours les bâtiments d’une ancienne forge construite en 1673, par Charles du Châtelet(1), pour fournir différents éléments en fer nécessaire à la vie quotidienne du château. Cirey-le-Château fut en effet depuis le XVe siècle un lieu d’exploitation du […]

Collector ! Jeu de cartes Stanislas ! (édité en 1978)

Madame de Boufflers, Emilie du Châtelet, Voltaire, François Devaux, le duc Ossolinsky, Chaumont de la Galaizière, etc… Juste un hic sur la description (sommaire) des personnages ou il est écrit sur Emilie du Châtelet, je cite, ” Esprit curieux, elle publie des ouvrages scientifiques et philosophiques, son œuvre est toutefois empreinte de pédantisme.” !!!!!! Jeu […]

Peu de rues de Nancy et Metz (confondues) portent des noms de femmes, le magazine Nancyfemmes en a déniché quatre et met en avant ces personnalités exceptionnelles souvent méconnues du grand public

Emilie du Châtelet mathématicienne Julie Daubié première bachelière (née à la manufacture de Bains-les-Bains) Marie-Octavie Sturel Paigné, peintre Hélène Studler, religieuse Article à lire dans NANCYFEMMES ETE 2018 on peut quand même ajouter à cette liste, du moins pour Nancy : Anne Fériet, bienfaitrice Virginie Mauvais, aviatrice Philppe de Gueldre, duchesse de Lorraine