Amélie de Boufflers, portrait

Amélie de Boufflers (1751 – 1794) est la petite cousine de Mme de Boufflers, favorite en titre de Stanislas.
Elle est la fille du fameux Charles de Boufflers que, à tort, les auteurs du XIXe s. prendront pour le premier fils de notre Mme de Boufflers, alors QUE PAS DU TOUT ! Charles était le fils de la Maréchale du Luxembourg, né de son premier mariage avec un cousin du mari de notre Mme de Boufflers à nous. (j’avoue que c’est complexe)
Charles est mort très jeune laissant la petite orpheline Amélie aux bons soins de sa richissime Grand Mère, la maréchale de Luxembourg dont Amélie est la seule héritière ! Raison pour laquelle elle fut propriétaire du magnifique hôtel de Biron, actuel musée Rodin, à Paris !

Promise à 12 ans, et mariée à 14 au fameux duc de Lauzun et de Biron (fils illégitime de notre duc de Choiseul, ministre de Louis XV qui avait dragué la reine Marie-Antoinette), elle est bien trop timide pour intéresser son Don Juan de mari qui la délaisse très rapidement.

La petite cousine Amélie lance la mode des Poufs (chapeau et coiffures extravagantes dont Marie-Antoinette raffole), elle a énormément de goût, de l’imagination, et beaucoup d’argent !
Elle a cependant une triste fin en étant guillotinée à la Révolution française.
Article – © PFdebert
Voir aussi l’article « Dingue de coiffure »
http://www.histoiresgalantes.fr/blog/2015/04/05/dingue-de-coiffure/

 

107153525_o

arbre-boufflers

2793_4337992cc40e8fb 2836_1a94d562e338609

RodinMuseum

Laisser un commentaire