Irrésistible humour de Voltaire

Quand Voltaire, après une longue absence de Paris, y revint pour y assister à la représentation de sa tragédie d’Irène, dont le succès fut immense, un de ses amis lui confia qu’il avait cru devoir refaire quelques vers de sa tragédie. Pendant que cet obligeant correcteur était encore chez le poète, entra l’architecte Perronet, auteur du magnifique pont de Neuilly :

« Ah ! Mon cher architecte, lui dit Voltaire, vous êtes bien heureux de ne pas connaître monsieur, car bien sûr , il aurait refait une arche de votre pont. « 

Le pont de Neuilly de Peronnet © Archives de Neuilly
Article © DR Pascale Fourtier Debert

Laisser un commentaire