L’enfant poète

N._Gilbert

Nicolas Gilbert, écrivain poète Lorrain, eut un tragique destin…

Né en 1750 à Fontenoy-le-Château, Gilbert finit ses études à 16 ans. Impatient d’être célèbre, il s’empresse à 18 ans seulement de venir à Nancy pour se faire une renommée. Il se crée une certaine réputation par les pièces de vers qu’il lit dans les cercles où il est admis, il fréquente assidument le salon littéraire du comte de Lupcourt, située dans l’hôtel de Mahuet au 19 rue St-Dizier. Dans ce salon se réunissait les hommes de goût et de lettres.
Puis il monte à Paris où il est reçu par d’Alembert qui le reçoit froidement. Il vit misérablement de sa plume puis rencontre un certain succès.
A 27 ans, il meurt tragiquement à la suite d’une chute de cheval. Atteint très sérieusement à la tête, il est trépané, entre dans une sorte de démence et avale une clef qui reste coincée dans son œsophage. Il meurt étouffé 24h plus tard.
Gilbert est considéré comme l’un des tout premiers romantiques

Il laisse, selon Van Bever,

« le souvenir d’un esprit chagrin et d’un génie malheureux ».

Article © Pascale Fourtier debert
Image © wikipedia

640px-Gilbert_par_Manuella

Laisser un commentaire