L’ébéniste du Faubourg-des-Trois-Maisons

ebeniste4

L’ébéniste du Faubourg-des-Trois-Maisons nettoie, ajuste, répare, assemble, rabote, vernit, en un mot il bichonne dans les règles de l’art tous les meubles d’exception qui lui sont confiés, car depuis 2010, Denis Hazeaux a choisi comme mission de préserver du temps… le mobilier d’art.

Son atelier d’art, l’Amarante est situé rue du Faubourg-des-Trois-Maisons à Nancy. Et si son nom « l’Amarante » fait penser à un bateau, c’est surtout le nom d ‘une essence de bois précieux aux veines violettes utilisé pour les placages les plus subtils, et c’est aussi le nom d’une plante, symbole de l’immortalité ! Bien vu aussi pour ce nom à multiples facettes !

Même si le goût de notre ébéniste lorrain penche plus vers l’art nouveau et les années 30 (Majorelle et Bugatti), il n’empêche qu’il chouchoute sans faire de différence tous les meubles de style, comme cette petite console Louis XVI qui attend sagement qu’on lui re-fasse une beauté !

Bien que l’art de travailler de l’ébène soit fort ancien, c’est en 1743 seulement que l’on définit l’ébénisterie comme une des branches de la profession de menuisier se consacrant aux travaux de placage et de marqueterie, la distinguant de la profession de menuisier d’assemblage du bois massif.

Article/photos © Pascale Fourtier debert
Illustration Nicolas de Larmessin. (1640-1725) costumes grotesques

Ebeniste_59_gravure_LArmess

ebeniste1

ebeniste3 ebeniste2

Laisser un commentaire