A la tombée du jour, un soldat garde la porte St-Georges…

Saviez-vous que la porte St-Georges avait failli disparaître ?

On avait envisagé de la détruire fin XIVe car, cette magnifique porte renaissance se trouvait pile sur le passage prévu pour le tramway,  ! Oh ben mince alors, c’est ballot !
On doit son sauvetage à Victor Hugo, (entre autres) qui répondit à l’appel de Gallé,

Victor Hugo écrivit :  » Toutes les villes de France seraient fières d’un pareil monument. Il est impossible que la noble Nancy songe à s’en priver  » …  » Je demande la conservation de cet admirable monument « .

Article / photographie © Pascale Debert Fourtier

One Reply to “A la tombée du jour, un soldat garde la porte St-Georges…”

  1. […] liens entre Victor Hugo et Nancy sont nombreux, son père et son frère ainé Eugène sont nés au 29 rue des Maréchaux et […]

Laisser un commentaire