Enquête sur le fils caché du duc et de la duchesse du Châtelet

chardin-toton-a

Le comte Florent-Louis-Marie du Châtelet (fils de la célèbre Emilie du Châtelet) épouse Diane-Adélaïde de Rochechouart le 24 avril 1752.
Il est à la fois haut dignitaire de la cour de Versailles et de celle de Lunéville. Il reçoit le titre de duc en 1789 par Louis XV et sera depuis lors connu sous le nom de duc du Châtelet.
Nommé colonel des Gardes Françaises, aux premiers troubles de la Révolution, il est accusé de ne pas avoir maté une insurrection de ses soldats et de ce fait d’avoir été une des causes de la Révolution… c’est dingue !
Il reste modéré et provoquera même une cour martiale pour examiner la conduite des militaires dans l’affaire de Nancy de 1791. Le duc est arrêté malgré la protection de ses soldats qui le cachent à plusieurs reprises et il est guillotiné le 13 décembre 1793, âgé de soixante-six ans.
Sa femme, est arrêtée à Paris en septembre 1793, elle est accusée d’avoir émigré et subit alors un interrogatoire qui tente de lui faire avouer l’endroit où se cacherait son soi-disant fils, le comte du Châtelet*.
Il est fort probable que le quiproco soit né à ce moment là, (mais c’est une hypothèse) son mari, le comte du châtelet ayant reçu tout fraîchement son titre de duc (1789), il est possible que la police révolutionnaire ait continué à rechercher un hypothétique comte du Châtelet, fils du duc ??
C’est en tout cas un des chefs d’accusation qui conduisit la duchesse à la guillotine en 1794, elle est accusée d’avoir fait passer des secours à son fils émigré…

La légende s’installe et l’on retrouve plusieurs versions romanesques de ce fils caché dont celle-ci :
« A la Révolution le duc et de la duchesse ayant craint pour la vie de leur fils Paul, s’en serait séparé en le confiant (accompagné d’une bourse d’or) à l’une de leurs domestiques … !
Cette histoire n’est pas vraisemblable puisque les protagonistes avaient plus de 60 ans à la révolution et qu’ils ne pouvaient pas avoir un enfant en bas âge !
C’est la nièce du duc, la duchesse de Simiane, (que le couple avait adopté), qui héritera de la fortune de la famille du Châtelet. »

 

(* sources le pays lorrain 1971 / Histoire généalogique et héraldique des Pairs de France… J. Courcelles 1827 / Biographie des hommes illustres du département de la Côte-d’Or G. Michaud ‎1858)

Image © Chardin
Article C PFD

 

Laisser un commentaire