Home sweet home de la Princesse

L’entrée principale du splendide hôtel particulier offert par le duc Léopold à sa favorite Mme de beauvau-Craon, à Lunéville, donnait directement sur les jardins du château pour faciliter, discrètement, ses allées venues.
Cette maison sera plus tard reconstruite et « retournée » sur la rue, mais subsiste toujours, coté jardin, la petite porte du duc
Propriété privée non visitable, rue de Lorraine, Lunéville
Portrait de la princesse de Craon, 1710, de Pierre Gobert © Château des Lumières

heurtoir craon craon2 craon3 craon4 craon53 craon6

One Reply to “Home sweet home de la Princesse”

  1. […] Tout y est minutieusement pensé et prévu pour le confort ultimum de ses prestigieux habitants. L’hôtel de Craon sera racheté par Stanislas qui y logera la cour souveraine en 1751, actuellement cour d’appel […]

Laisser un commentaire