Jardins d’Emmanuel Héré

escalier-hotel-ville

Le projet de rénovation du Palais des Ducs de Lorraine et ses controverses nous permettent de nous questionner pour mieux comprendre l’exceptionnel travail d’Emmanuel Héré, architecte du roy Stanislas, qui a modelé l’ensemble XVIIIe de Nancy.
Inspiré par Lenôtre, Héré articule une partie de ce majestueux ensemble vers une « perspective sans fin ».
Cette perspective file à travers la place Stanislas, l’Arc Royal, la Carrière, jusqu’au palais du Gouvernement ouvert alors directement sur un jardin, à l’époque à la française et orné de treillis comme à Versailles.
Ce jardin répond alors comme un lointain vis à vis et dans une sorte d’effet miroir au… jardin en trompe l’œil, fresque peinte par André Joly sur le mur de l’escalier de l’Hôtel de Ville !!!!
Cette lecture baroque nous montre une élégance, une fluidité, une articulation de ces espaces, basée sur une réelle réflexion philosophique, malheureusement bien éloignée des projets proposés actuellement pour la refonte du Palais et du jardin, jeu de cubes disproportionnés et dépareillés sans aucun sens profond…

Exemples de jardins de Héré

capture-decran-2016-09-16-a-08-59-09 cc082ad2a3

Laisser un commentaire