La maison du jardinier dit « la Rose », à Cirey-sur-Blaise

img_1273

Les jardins à la française du château de Cirey-sur-Blaise, bordés de tilleuls et conçus vers 1736 par Emilie et Voltaire, ont été réaménagés à plusieurs époques notamment par Mme de Simiane, petite-nièce d’Emilie, qui les transforme en parc à l’anglaise, très à la mode à la la fin du XVIIIe.
La promenade longeant le canal (créé par Emilie et Voltaire) a gardé son aspect romantique, un pont, des platanes bicentenaires et un petit chalet suisse. Ce chalet, dans l’esprit du hameau de Marie-Antoinette, n’est en fait que l »habillage », d’une vraie maison construite au temps d’Emilie et de Voltaire pour loger leur jardinier, Blondain dit « la Rose ».
Visite du château de Cirey-sur-Blaise lors du 2e colloque biennal des Cahiers haut-marnais organisé en partenariat avec la Société Voltaire Vendredi 14 octobre et samedi 15 octobre
photo/article©PFDebert

 

img_1279

img_1270

img_1258

img_1243

img_1239

img_1252

img_1255

img_1263

img_1288

img_1281

One Reply to “La maison du jardinier dit « la Rose », à Cirey-sur-Blaise”

  1. […] appelé frère Macaire, qui vit dans une petite chapelle dans les bois de Doulevent, à 2 km du château de Cirey. Ils lui font restaurer les tableaux et les plafonds du châteaux. Le pauvre ermite étant menacé […]

Laisser un commentaire