Rosa Alba Carriera, artiste italienne du XVIIIe siècle, passée à la trappe de l’histoire de l’art !

head-of-a-young-dark-haired-woman

(on pourrait dire, encore une !)
Son talent de portraitiste est pourtant internationalement reconnu de son vivant et pour cause, c’est elle qui lança la mode du pastel en France lors de son passage à Paris en 1720 !

Véritable phénomène, Rosalba Carriera rencontre un succès fou auprès de la noblesse parisienne et française lors de son séjour à Paris en 1720.
L’artiste est assiégée du matin au soir par une foule de demandes qu’elle est contrainte de refuser. Les femmes de la plus haute naissance et les plus exigeantes viennent poser chez elle dès six heures du matin.

Rosalba raconte, en termes très laconiques et sans paraitre vouloir s’en faire honneur, que le 25 novembre 1720, le Régent vint à l’improviste chez elle, et qu’il y resta plus d’une demi-heure pour la voir peindre au pastel !
Rosa Alba est renommée pour la qualité de ses pastels qu’elle peint directement, sans dessin préalable, sur un papier bleu.
Cette technique confère à ses portraits une « luminosité particulière » presque transparente.
Elle excelle aussi dans l’art de la miniature

Née à Venise (Italie) en 1675 et y meurt vers 1757 étant atteinte de céciité vers 1749.

rosalbab

a-gentleman-in-a-gold-patterned-coat-and-violet-brown-cape-1727 capture-decran-2016-11-14-a-14-37-03 carriera_rosalba_506_portrait_of_a_boy  l-head-of-a-child-in-profile display_image

One Reply to “Rosa Alba Carriera, artiste italienne du XVIIIe siècle, passée à la trappe de l’histoire de l’art !”

  1. Merci de cette résurrection, vous avez un don pour découvrir les arts

    c’ est superbe

Laisser un commentaire