Coup de foudre à Saint-Gervais

saint-gervais6

En 1733, Voltaire reçoit trois anges, dans son « trou de la rue de Long-Pont » ; et de « ce jour là », il croit aux divinités !
Ces divinités sont Mme du Châtelet, la duchesse de Saint-Pierre et le comte de Forcalquier. C’est le début de la grande histoire d’amour entre Emilie et Voltaire !
Son « trou de la rue de Long-Pont » est son appartement vis à vis de l’église Saint-Gervais à Paris, qu’il appelle le « temple du bon goût », il était situé dans l’actuelle rue de la Brosse à Paris, mais son immeuble a disparu, dommage !
« Ciel ! que j’entendrais s’écrier
Marianne, ma cuisinière,
Si la duchesse de Saint-Pierre,
Du Châtelet et Forcalquier
Venaient souper dans ma tanière ! »
Article©PFDebert

saint-gervais

Laisser un commentaire