Sauvez Sainte-Libaire Céphalophore !

Sainte-Libaire est issue d’une famille vosgienne de Saints Céphalophores (ses frères les plus connus sont Saint-Elophe et Saint-Euchaire), un Saint Céphalophore est un saint qui, après avoir été décapité, ramasse sa tête et marche en la portant sous son bras. (très couru au IVe siècle dans les Vosges)
Sainte-Libaire, est une martyre chrétienne, décapitée à quelques kilomètre de Grand.
En l’an 362, elle gardait tranquillement ses moutons, lorsque l’empereur Julien l’Apostat, de passage à l’amphi de Grand, la remarque et lui impose de vénérer Apollon. Devant son refus, l’empereur la condamne à être décapitée !
Sainte-Libaire ramasse alors sa tête et la passe sous l’eau d’une source de la ville qui pour le coup, devient miraculeuse !

Des reliques de la sainte sont étrangement conservées dans le tabernacle de la chapelle du XVIIIe siècle de la manufacture de Bains-les-Bains (accompagnées d’autres reliques dont celles de Saint-Romaric, et Saint-Hydulphe).
L’appel à contribution ci-dessous est désormais fermé)
D’autre part, un appel à contribution est lancé en suivant ce lien pour restaurer “le supplice de Sainte-Libaire”, tableau du XVIIIe siècle (classé au Monument Historique en 2010), ayant toujours été exposé dans la chapelle Sainte-Libaire, élevée à quelques kilomètres de Grand, sur le lieu de la décapitation de la Sainte.
Article ©PFdebert
Reliques Manufacture de Bains-les-Bains © PFDebert
Livre d’heures du XIVe siècle Langres © DR

IMG_4602

One Reply to “Sauvez Sainte-Libaire Céphalophore !”

  1. On peut ajouter que le culte de sainte Libaire remplaça celui d’Apollon Granus, et ainsi accéléra l’ancrage de la nouvelle religion chrétienne dans la population gallo-romaine puis franque. La superposition du culte chrétien sur un ancien lieu de culte païen fut très fréquente dans toute la Gaule et en Germanie.

Laisser un commentaire