Trois chefs-d’œuvre de Marie-Anne Collot au musée des Beaux-Arts de Nancy

couple-dartiste

Marie-Anne Collot (Paris, 1748 – Nancy,1821) est une sculptrice française de génie, extrêmement douée pour les visages, qu’elle rend quasi vivants !
Elève du célèbre sculpteur Falconet, elle suit celui-ci à la cour de Catherine II où elle réalise les portraits des courtisans, qu’elle impressionne par sa jeunesse et son immense talent, elle n’a que 18 ans ! (c’est elle qui sculpte le visage de la statue équestre monumentale de Pierre-le-Grand à Saint-Petersbourg.)
Elue à l’Académie impériale des Beaux-Arts, à 24 ans, la jeune artiste dispose d’une confortable pension, pour elle, une fortune.
Elle réalise en 1772, un buste magistral de Diderot à la vue duquel, dit-on, Falconnet brisa celui qu’il avait fait lui-même du philosophe.
Elle épouse en 1777, à Saint-Pétersbourg, le fils de Falconnet, peintre qui réalise son portrait, exposé au MBAN également.
A la révolution, elle se retire dans son domaine de Marimont en Moselle.
Trois bustes réalisés par Marie-Anne sont à admirer aux Musée des Beaux Arts de Nancy !


Photo buste Pierre-Etienne Falconnet par M-A Collot, photo portrait de M-A Collot par P-E Falconnet /article ©PFDebert
Photo chapelle Marimont© Hervé THOMAS (clochers.org)

collot

IMG_8348

 

Laisser un commentaire