Femmes artistes – Françoise Basseporte

Madeleine-Francoise-Basseporte

Madeleine-Françoise Basseporte (1701-1780) est une peintre- illustratrice passée elle aussi (et hop encore une) à la trappe de l’histoire, cent-dix-sept de ses œuvres ayant été attribuées au XIXe siècle à un autre peintre (masculin évidemment).
Très déterminée, elle commence à peindre à 10 ans, d’après les œuvres des grands Maîtres, en s’infiltrant dans la prestigieuse galerie de l’hôtel de Soubise puis dans celle du Palais royal.
Célébrée en son temps pour son talent et sa force de travail, Françoise Basseporte succède à son professeur, Claude Aubriet, comme « Peintre du Roy, de son Cabinet et du Jardin » et se tourne définitivement vers la peintures des plantes.
Elle le fait dans un premier temps, surtout pour aider sa mère âgée et malade car elle touche en échange de ce travail, une modeste pension.
« Peintre et Dessinatrice des Plantes au Jardin du Roi » jusqu’à sa mort, elle réalisera aussi des dessins pour la marquise de Pompadour et sera professeur des filles de Louis XV.
Proche des plus grands botanistes de son siècle, Jussieu, Buffon, Linné, elle n’est pas une simple «Peintre de fleurs», car elle adopte une approche scientifique des plantes qui permet aux spectateurs d’apprécier leur beauté et de percer les secrets de leur physiologie végétale.
Jean-Jacques Rousseau écrira sur elle :
«la nature donnait l’existence aux plantes, mais … Mademoiselle Basseporte la leur conservait».

Article©PFDebert
Fleurs. Gouache sur vélin, ca. 1750.
Autoportrait © Françoise Basseporte
Source: Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, réserve jd-33 -pet fol
Madeleine-Françoise Basseporte, Jeune femme, ca. 1727.
Source: Rijksmuseum, Amsterdam.
Source http://journals.openedition.org/aes/757

 

basseporte2

basseporte4

basseporte3

 

basseporte

 

Laisser un commentaire