Louyse Moillon, peintre de « La vie silencieuse »

louyse

C’est une personnalité les plus énigmatiques des peintres de son époque.
Volontairement mise dans l’ombre au XIX et XXe siècle en raison de son sexe, cette artiste éminemment talentueuse occupe une place de premier plan en France, au XVIIe siècle, dans le genre des natures mortes aux fruits, un genre appelé peinture de « La vie silencieuse », importé en France par les Peintres flamands de nature morte du XVIIe siècle.
Née en 1610 dans une famille d’artiste, son père est peintre du roi et marchand de tableaux flamands et hollandais, Louyse commence à peindre à sept ans et si elle ne réalise son œuvre que pendant une douzaine d’années seulement (1628-1640), quarante de ses peintures inspireront les plus grands peintres de nature morte de son époque.
Sa peinture est un équilibre parfait de velouté, de transparence et de mystère. Elle reçoit des commandes de Charles 1er d’Angleterre en personne !
Son élégance et son style inspireront les vanités, allégories des sens et natures mortes du XVII et XVIIIe siècle (dont Chardin), rien que ça !
Montage images de Louyse Moillon et article ©PFDebert

louise-moillon

One Reply to “Louyse Moillon, peintre de « La vie silencieuse »”

  1. Les fruits sont d’un réalisme frappant!

Laisser un commentaire