La courte vie d’Adélaïde du Châtelet, fille d’Emilie et de Saint Lambert

Stanislas Adélaïde du Châtelet, fruit des amours tumultueuses entre Emilie du Châtelet et François Saint-Lambert, nait le 4 septembre 1749 dans les appartements de la Reine de Pologne, au château de Lunéville.
Son avenir semble donc assuré mais le décès tragique de sa mère (morte 6 jours exactement après l’avoir mise au monde) va malheureusement stigmatiser sa courte vie.
Confiée dés sa naissance à une nourrice (comme le sont tous les enfants de la cour (1)). Adélaïde est reconnue par son père officiel Florent Claude du Châtelet (alors que la France entière se moque de cette naissance illégitime) et est « 0ndoïée » (baptisée) le 4 décembre 1749 par l’évêque de Toul.
Puis la petite fille est très rapidement abandonnée(2) par ce père officiel retourné illico à sa vie militaire, elle est aussi abandonnée par son vrai père François Saint Lambert, retourné quant à lui à se faire un nom en tant que « poète »….
Adélaïde survit tant bien que mal pendant « presque » deux ans et décède le 6 mai 1751 à 5 h du matin dans les bras de sa nourrice lunévilloise, la petite fille est alors âgée de 20 mois et deux jours. 
Son destin reste donc à inventer… avis aux romanciers !
 

(1) Au XVIIIème siècle, les qualités morales et physiques des nourrices sont scrupuleusement vérifiées, malgré cela 50% des nourrissons placés meurt avant un an et le taux passe à 90% pour les enfants abandonnés et confiés par les hospices aux nourrices.(2) Abandonnée d’un point de vue affectif, la pension sera sans doute versée à la nourrice régulièrement.
Remerciements à Simone et Guy CADIX, pour leurs recherches généalogiques ayant permis de retrouver les actes de baptême et de décès d’Adélaïde du Châtelet. Archives départementales de Meurthe-et-Moselle.

Article ©PFDebert

 

Acte de baptême

enfant6

Acte de décès
enfant7

L’an 1749 le quatrième du mois de décembre sur les quatre heures du matin est née une fille à haut et puissant Seigneur Messire Florent Claude Marquis de Chatelet-Lomont Baron de Cirey et autres lieux Lieutenant Général des Armées du Roi très chrétien, Commandeur de l’ordre roïal et militaire de St Louis Gouverneur de Semur et Grand Baillif des païs d’Aunois et de Sarlouïs: Grand Maréchal des Logis du Roi et de Haute et puissante Dame Madame Gabrielle Emilie de Breteüil son Epouse de cette paroisse ; laquelle fille a été ondoïée et batisée à la Maison par moi soussigné, les Cérémonies de bateme aïant été differée par permission expresse de Monseigneur l’Eveque Comte de Toul, les an et jour susdits.

Demoiselle Stanislas Adélaïde, fille de haut et puissant Seigneur Messire Florent Claude Marquis du Chatelet Lomont baron de Cirey et autres lieux Lieutenant Général des armées du Roi très chrétien, Commandeur de l’ordre roïal et militaire de St Loüis, Gouverneur de Semur,Grand Bailly du païs d’Aunois et de Sarre Loüis, Grand Maréchal des Logis du Roi et de haute et puissante Dame Feue Madame Gabrielle Emilie de Breteuil, née le quatrième septembre de l’année dix sept cens quarante neuf, est décédée à cinq heures du matin le sixième May 1751, agée de vingt mois et deux jours. Son corps a été inhumé le lendemain dans le Cavau des Chanoines réguliers avec les prières ordinaires en présence des témoins soussignés.

Laisser un commentaire