Une fleur, une astronome

La rose du japon découverte par le naturaliste Philibert Commerson est nommée « HORTENSIA  » en l’honneur de la première femme astronome française.

Hortense Lepaute (1723-1788) est une mathématicienne de génie ayant calculé avec deux autres mathématiciens et pendant plus de six mois, du matin jusqu’au soir, la date du retour de la comète de Halley à une époque ou cela était quasi impossible de le faire !

Dans l’ombre de ses collaborateurs, Clairault et Lalande, elle contribue à leur renommée mais est tout simplement oubliée lorsque leurs travaux sont publiés…

Mini Bio à lire sur le blog FB

Nicole Reine Hortense Étable de la Brière nait dans le palais du Luxembourg, son père est au service d’Elisabeth d’Orléans.

(Le troisième prénom étant d’usage à cette époque)  Hortense  est une enfant curieuse et intelligente, le mathématicien Jérome Lalande, rencontré dans l’atelier d’horlogerie de son mari, dira d’elle qu’ « elle avait trop d’esprit pour n’avoir pas de la curiosité ». Hortense Lepaute passe trente années à travailler pour Lalande, elle lui effectue ses calculs et initie son neuveu, futur astronome reconnu,élu à l’Académie des sciences en 1785.

Article ©PFDebert

Laisser un commentaire