Rue de la Source à Nancy, maison de Marie-Anne Collot, première sculptrice française professionnelle (connue…)

Sous le mascaron de la porte d’entrée, on peut « imaginer » ses initiales entrelacées …M.A.C. (à vérifier)
Immensément riche grâce à son travail à la cour de la Grande Catherine de Russie, cette sculptrice talentueuse est formée par Falconet et Jean-Baptiste Lemoyne (pour les portraits), elle est aussi une amie très proche de Diderot (qui la surnomme Victoire).
A la Révolution Marie-Anne Collot se réfugie en Lorraine
Elle y achète le domaine de Marimont (ancien domaine du duc de Richelieu) et une maison rue de la Source dans lequel elle décède le 24 février 1821.
Quelques unes de ses œuvres sont léguées par sa fille Marie-Lucie Falconet, baronne de Jankovitch, au musée de Nancy et certaines sont à admirer au musée des beaux arts de Nancy.
CE DESTIN EXCEPTIONNEL MERITERAIT BIEN UNE PETITE PLAQUE RUE DE LA SOURCE ?
Article-photos©PFDebert
IMG_9372

IMG_9367

Laisser un commentaire