Histoire d’un étrange petit cimetière sur les hauteurs de Préville (Nancy)

C’est un « carré de verdure » où reposent de jeunes Prussiens morts pendant la courte période où ils vécurent à Nancy, de 1870 à 1871 (avant l’Armistice, période où l’armée Prussienne, forte de ses victoires, occupa « violemment » Nancy).
Quelques tombes parsèment une pelouse et entourent un monument central sur lequel on peut lire gravé sur la pierre :
DEN HIER RUHENDEN DEUTSCHEN KRIEGERN
ICI REPOSENT DES GUERRIERS ALLEMANDS
Mais, parmi la vingtaine de tombes d’un blanc éclatant, on peut aussi distinguer le nom de quelques enfants, celui par exemple de Léopoldine-Marie-Louise Menger, disparue à l’âge de 6 ans…
L’endroit parfaitement entretenu abrite un autre monument (assez « patatoïde ») érigé un peu à l’écart et où l’on peut lire « A la mémoire des soldats Français et Allemands morts dans les Ambulances de Nancy en 1871 ».
J’ai cherché des éléments d’informations sur ces « Ambulances de Nancy », mais le sujet semble assez tabou !
Si certains d’entre vous connaissent cette histoire, n’hésitez pas à nous instruire !
Photo, article ©PFDebert mars 2019

Laisser un commentaire