Question : Quel est le lien entre le château de Tusey (Vaucouleurs) et la Place de la Concorde (Paris)

Ce château est construit à Tusey (Vaucouleurs) par les Du Breuil de la Brossardière à la fin du XVIIIe siècle parce ils trouvent leur vieille demeure féodale de Gombervaux « old school »… (voir photo), leur vieux château servant par ailleurs de carrière à leur nouvelle construction !

Cette « folie » dernier cri est construite à la dernière pointe de la mode, rouge brique !
C’est à dire que les murs sont peints en trompe l’œil « fausse brique », cette teinte s’étant délavée au fil des siècles en rose aquarellé !

Si la demeure a la chance inouïe d’être épargnée à la Révolution grâce à monsieur de la Brossardière qui rejoint les troupes révolutionnaires de Nancy… elle connait ensuite plusieurs occupations successives et est vendue en 1830 au maître des forges Pierre Adolphe Muel, qui installe sa fonderie à droite du château.

Les fonderies de Tusey produisent des objets artistiques en fonte de fer et vont rencontrer une grande notoriété.
Muel coulera les deux fontaines (et oui une des fontaines cultes dans laquelle Anne Hathaway jette son portable dans Le diable s’habille en Prada), ainsi que les seize colonnes rostrales de la place de la Concorde, et il est probable que la dentelle de fer de la grille du château ait été désignée à cette même époque !

Actuellement le château de Tusey est associé à un élevage d’escargots qui reprendra son activité en 2020 !

Article et photos ©PFDebert2019Photos Place de la Concorde, Le diable s’habille en Prada

Château de Tusey
Maison forte de Gombervaux
Maison forte de Gombervaux.
Anne Hathaway jette son portable dans l’une des deux fontaines Place de la Corde
© Le diable s’habille en Prada

Une fontaine monumentale baptisée château d’eau est construite en 1830 sur la place de Grève (actuelle Place Carnot) à Nancy.
Modifiée et augmentée de dauphins en 1879 lors de l’amenée à Nancy des eaux de la Moselle, cette fontaine fut démontée pour cause de vétusté dans les années 1950 contrairement à celles de la Concorde qui sont devenues des emblèmes de la ville de Paris au même titre que la Tour Eiffel…

Laisser un commentaire