Les escaliers de Panpan

Panpan Devaux avait inventé le sport en salle avant l’heure en dévalant les escaliers de sa maison à Lunéville !
Panpan est un gentilhomme de la cour de Lorraine, il est connu pour avoir été le confident de la célèbre femme de lettres Françoise de Graffigny.
Ils se sont envoyés mutuellement 4 500 lettres et voici ce que Panpan confie à son amie dans une lettre datée d’octobre 1738 :
« Je ne quittai ma lecture que pour aller me promener. Devinez où ? Il faut que je vous en fasse rire. Depuis que je ne sors plus, je sens plus que jamais la nécessité de l’exercice. Comme je ne pouvais me résoudre à aller trimballer la campagne, j’ai pris le parti de me promener tous les jours dans nos escaliers. Je les monte et je les descends tant que je suis hors d’haleine et tout en sueur . »

Cette maison du 18e siècle existe toujours et ses escaliers sont restés comme au temps de Panpan, excepté le carrelage de ciment qui est du XIXe siècle.
Elle est située à l’angle de la rue de Lorraine et de la rue de la Commanderie.
Panpan y vivait au rez-de-chaussée.

Lettre n°38. Correspondance de madame de Graffigny. Oxford. Bibliothèque de Nancy. Montage photo escaliers de la maison de Panpan devaux à Lunéville ©PFDebert2019.

Laisser un commentaire