Scoop de 280 ans ! L’enfant caché de la princesse Anne-Charlotte de Lorraine

C’est en lisant la correspondance de madame de Graffigny (dite La Grosse) et de son ami François Devaux (dit Panpan) que l’on découvre ce scoop vieux de 280 ans !
Il faut cependant être perspicace car le message est plus que codé par la Grosse et Panpan qui s’y entendent à merveille pour brouiller les pistes !
C’est donc le dimanche 21 juin 1739 dans le château de Marainville que « Berline-à-Glace » perd une dent, la douleur de sa « fluxion » l’ayant empêchée de voir quiconque depuis plusieurs semaines, et surtout pas le « Véritable » ou encore le « Second ».
Incompréhensible pour le commun des mortels, cette fable raconte l’accouchement secret d’Anne-Charlotte de Lorraine, fille du duc Léopold, abbesse de Remiremont, amoureuse de Charles O’Gara, pas le joueur de rugby mais un jeune irlandais jacobite nommé écuyer des fils de Léopold que madame de Graffigny appelle aussi le « Second » car il n’est apparemment pas le premier amoureux de la Princesse. « Le Premier » dit aussi le « Véritable », est Louis-Charles-Antoine, marquis de Beauvau.
C’est à partir de la naissance de l’enfant, que naîtra une grande rivalité entre les deux soupirants ! Mais c’est O’Gara qui aura la préférence car il suivra la princesse à Vienne.
L’enfant, un garçon, est placé quant à lui chez Léopold Mathieu de Xammes, premier aumônier de S.A.R. Madame la duchesse de Lorraine, prélat référendaire de Sa Sainteté.
L’histoire ne dit pas ce qu’il est devenu…
Article ©PFDebert
illustration : Anne-Charlotte de Lorraine en vierge vestale, artiste inconnu.

Anne-Charlotte de Lorraine, enfant. Peinte par Gobert.
Anne-Charlotte mangera la pomme quelques années plus tard.

Laisser un commentaire