Les « Mudlarks », ces écumeurs des berges de Londres en quête de trésors

Arpentant les berges fangeuses de la Tamise, Lara Maiklem repère dans la boue une épingle de vêtement du XVIe siècle, qu’elle ramasse et essuie avant de l’ajouter à la petite collection qui orne déjà son manteau.

Les « Mudlarks » (littéralement « les fouilleurs de boue ») ont écumé les rives de la Tamise depuis des centaines d’années, à la recherche d’objets perdus ou abandonnés. La tradition perdure aujourd’hui grâce à un petit groupe de passionnés.

Par Alice RITCHIE AFP © 2019 AFP le 20 SEP 2019

Suite de l’article ici

Laisser un commentaire