La princesse noire, fille cachée de Louis XIV

Une exposition lorraine (cet été au musée Charles de Bruyères de Remiremont et que je n’ai pas eu la chance de voir, snif) soulevait un morceau du voile jeté sur l’existence d’une mystérieuse Princesse noire.
L’origine de cette expo est la redécouverte, dans le musée, d’un tableau peint par Gobert et au dos duquel est inscrit :
« La princesse noire religieuse de Moret ».
Le modèle de ce portrait se nomme Louise-Marie Thérèse, surnommée la « Mauresse de Moret ».
Elle est née en 1658, entre au couvent de Moret en 1665 (à 7 ans) et des archives révèlent de nombreux liens entre elle et le Roi-Soleil !
Même Voltaire, l’ayant rencontrée en 1719, lui trouve une certaine ressemblance avec le roi et écrit (dans son siècle de Louis XIV):
« On soupçonna, avec beaucoup de vraisemblance, une religieuse de l’abbaye de Moret d’être sa fille. Elle était extrêmement basanée, et d’ailleurs lui ressemblait. Le roi lui donna vingt mille écus de dot, en la plaçant dans ce couvent. »
Mais ce n’est pas tout !
Un document conservé à la bibliothèque Sainte-Geneviève à Paris, prêté pour l’occasion, fini de convaincre ceux qui pensent que la Mauresse de Moret était bien une enfant illégitime de Louis XIV car il porte l’inscription :
« Papiers concernant la Moresque, fille de Louis 14 ».
Vous en saurez plus en regardant le reportage ici

Document conservé à la bibliothèque Sainte-Geneviève à Paris.

Laisser un commentaire