Merveille des merveilles – Un dessin du XVIIe siècle, du peintre lorrain Thierry Bellange

… dont les nuances sont si fines, si transparentes qu’elles donnent l’impression d’avoir été déposées sur de la porcelaine.
Ce dessin magnifique représentant Jean de Médicis réalisé par Thierry Bellange dit aussi Bellangé (chiné sur ebay, ça pourrait en faire bisquer certains) me fait découvrir le fils de l’illustre graveur lorrain Jacques Bellange
Né vers 1596 à Nancy où il décède en 1638, Thierry Bellange est un peintre lorrain du XVIIe siècle.
Il est l’ami de Jacques Callot, de Ruet, de Silvestre, de Jean Le Clerc, de Charles Chassel, et de tous les jeunes artistes du règne de Charles III, duc de Lorraine.
Il travaille avec Lebrun, Lesueur, Mignard, et tous ces élèves devenus maîtres en sortant de l’école de Vouet, aux décorations de Saint-Germain-en-Laye, du Luxembourg et de plusieurs hôtels de la capitale.
Il réalise de nombreux portraits de feues têtes couronnées, avec une technique qui lui est propre et qui donne à la carnation de ses modèles un aspect de porcelaine, une technique bluffante pour l’époque.
Ce dessin a été déposée sur une page manuscrite du XVIIIe siècle qui raconte l(histoire de Jean de Médicis.

Laisser un commentaire