Un week-end à Langres ⎢ Promenade de Blanchefontaine

Une promenade de plusieurs kilomètres à l’ombre d’arbres séculaires vous emmène à ce lieu fréquenté autrefois par Denis Diderot.
Si la fin du parcours est assez chaotique et accidentée, (autrefois l’allée se poursuivait jusqu’à l’arrière de la fontaine) votre perspicacité sera récompensée lorsque vous découvrirez, après le pont de chemin de fer, à gauche, la  » fontaine enchantée  » et appelée la Fontaine à la Grenouille.
L’endroit existe depuis le XVIIe siècle et semble bien représenter un Nymphée, grotte dédiée aux divinités.
La promenade et la fontaine datent de 1657, les bassins inférieurs en cascade sont ajoutés en 1678. 
En 1755 et 1758, l’architecte Claude Forgeot et le sculpteur Clément Jayet agrémentent la fontaine de sculptures en bronze, dont une Grenouille (lui donnant son nom) et une tête de Lion.
Parmi les tilleuls plantés autour du dernier bassin circulaire, quatre vénérables vieillards aux circonférences impressionnantes (de 7 à 10 m) ont forcément abrité sous leurs branchages l’enfant du pays.
Diderot aimait à décrire, dans ses lettres à Sophie Volland (son amoureuse), le plaisir qu’il éprouvait à se promener à Blanchefontaine d’où il pouvait admirer « le plus beau paysage du monde ».
« Nous avons ici une promenade charmante. C’est une grande allée d’arbres touffus qui conduit à un bouquet d’arbres rassemblés sans symétrie et sans ordre (…) C’est là que je suis à cinq heures. Mes yeux errent sur le plus beau paysage du monde. (…) Je passe dans cet endroit des heures à lire, à méditer, à contempler la nature et à rêver à mon amie ‘. » 1759.

Photographies © PFDebert juin 2020
Source Les chemins de l’eau

One Reply to “Un week-end à Langres ⎢ Promenade de Blanchefontaine”

  1. Très, très beau!!!! Merci bien!

Laisser un commentaire