Dernière « folie » d’Emilie & Voltaire

En 1748, soit un an avant le décès de la marquise, Emilie & Voltaire s’achètent une « Folie », c’est à dire une maison champêtre à Argenteuil.
Ayant renfloué leurs finances grâce à l’aide de Voltaire dans leur procès contre la famille Hoensbroeck, les Du Châtelet, aidés du philosophe, font refaire de fond en comble une jolie demeure qui donne sur les bords de Seine.
Ils y aménagent deux appartements de maîtres (un pour Emilie et un pour Voltaire), le tout lambrissé avec sculptures, portes à placard peints dans le nouveau goût, tableaux en figures de la Chine, et une remise pour six chevaux, rien ne manque à leur futur bonheur…
Mais la marquise décède avant la fin des travaux, et monsieur du Châtelet publie, en 1751, une affiche de mise en vente de la maison champêtre ; c’est émouvant de lire dans cet article les détails de l’appartement des bains (avec une baignoire de cuivre) de la marquise, et de constater que les miroirs n’avaient pas eu le temps d’être posés (& prêt à recevoir les glaces).
Reconstitution de la maison d’après une ancienne photo © Droits réservés PFDebert 2020
Sources : Conférence Andrew Brown, Voltaire chez lui, exposition Ferney-Voltaire, Lunéville, catalogue d’exposition espace muséal de l’hôtel abbatial de Lunéville

Affiche, archives départementales de la Haute-Marne, Chaumont

Laisser un commentaire