Esprit, es-tu là ?

Etonnant ! L’ancien logement de Diderot se situait à quelques mètres du café de Flore !
48°51’13.6″N 2°19’57.4″E

L’esprit du premier « bourgeois bohème » soufflerait-il encore sur ce lieu emblématique, ancien repaire de littérateurs, et actuel lieu de rdv des bobos déjantés ?

Le philosophe habitait, de 1754 à 1784, une maison située dans un angle du carrefour Saint-Benoit à Paris, vis-à-vis la rue Saint-Benoît, soit au n° 1 de la rue Taranne correspondant aussi au 38 rue de l’Egout (rues détruites par le percement du boulevard Saint-Germain).
Il en occupe le 4e étage, et le 5e étage sous comble qu’il appelle « sa boutique philosophique ».
C’est dans son grenier célèbre qu’il rassemble la fameuse bibliothèque lui servant à mener à bien sa fabuleuse entreprise : l’Encyclopédie.
Il y travaille pendant 25 ans, jour et nuit, et y reçoit toutes les personnalités de l’époque, lorsqu’il n’est pas invité dans les châteaux de plaisance de ses amis.
Son immeuble, malheureusement détruit par le percement du Bd Saint-Germain, se situait donc à quelques mètres de l’emplacement du café de Flore. Lui qui adorait les cafés. Etonnant, non ?

Quant à Jean-Paul Sartre, il se trouve au Flore, comme chez lui : « Nous nous y installâmes complètement : de neuf heures du matin à midi, nous y travaillions, nous allions déjeuner, à deux heures nous y revenions et nous causions alors avec des amis que nous rencontrions jusqu’à huit heures. Après dîner, nous recevions les gens à qui nous avions donné rendez-vous. Cela peut vous sembler bizarre, mais nous étions au Flore chez nous. »
Article © DR PFDebert 2021

Photo de couverture © Marville, Charles (Charles-François Bossu, dit) Paris Musée, Musée Carnavalet, Histoire de Paris
Carrefour Saint-Benoit
La rue Taranne droit devant avec au loin la rue des Saint-pères
A gauche la rue de l’Egout (maison de Diderot dans l’angle)
La rue Saint-Benoit à droite

Carrefour Saint-Benoit
Maison de Diderot dans l’angle à droite
Extrait du plan de Paris dit de « Turgot »
Plan cadastral de la ville de Paris avant 1860
Maison de Diderot à l’angle au n°38 rue de l’Egout et au n°1 rue Taranne
Détail des Bains de la rue Taranne, démolie en 1873,
dessin de Leon Leymonnerye , avril 1854

Rue de l’Egout
Café de Flore, Amélie Nothomb, 1994
Café de Floree, 1900

Laisser un commentaire