Vous vous posez des questions après avoir vu le film « Marie Stuart » de Josie Rourke ?

Heureusement, Pierre-Hippolyte Pénet, conservateur au Palais des Ducs de Lorraine, était présent (hier au cinéma Caméo-Nancy) pour tout nous expliquer ! (ci-suit mon interprétation personnelle de ce précieux sésame !) 1 – Pourquoi Marie Stuart était-elle Lorraine ? Marie Stuart est lorraine par sa mère, Marie de Guise. La maison de Guise est une branche cadette de la maison […]

Rue de la Source à Nancy, maison de Marie-Anne Collot, première sculptrice française professionnelle (connue…)

Sous le mascaron de la porte d’entrée, on peut « imaginer » ses initiales entrelacées …M.A.C. (à vérifier) Immensément riche grâce à son travail à la cour de la Grande Catherine de Russie, cette sculptrice talentueuse est formée par Falconet et Jean-Baptiste Lemoyne (pour les portraits), elle est aussi une amie très proche de Diderot (qui la […]

Spécial Saint-Valentin – Porte donnant sur la cure de l’église de Commercy

Petit rappel historique : C’est dans cette cure que la marquise du Châtelet rejoignait son amant Francois (de) Saint-Lambert. Celui-ci avait été banni de la cour par le roy Stanislas qui le détestait, le Bel officier poète n’avait donc pas le droit de résider dans le château de Commercy. Eglise Saint-Pantaleon Photos PFD2019

Appel à contribution colloque « Éthique(s) des Lumières »

Québec Le choix du mot « Éthique », préféré à celui de « Morale », entend ici proposer un élargissement de la réflexion des relations de l’individu à tout le vivant et, d’une façon plus étendue encore, à la nature, à ce qu’on appellerait aujourd’hui l’environnement. Date d’échéance des propositions d’ateliers : le 15 mars 2019. Date d’échéance des propositions […]

Deux favorites déjantées + une reine d’Angleterre complètement barrée + beaucoup de lapins = un film culte (en devenir) !

Ce n’est pas parce q’elle vient de la « fange » que cette jeune fille au caractère bien trempé et aux yeux de lapin va s’en laisser conter, et pour monter dans l’ordre social, et même à la place suprême et hautement convoitée, Abigail devra en découdre, surtout avec la favorite officielle, sa cousine… ET DU POINT […]

Plus baroque que la « Roldana » ? Y’a pas !

[ Femmes artistes ] Luisa Roldán (née à Séville en 1652) est la première sculptrice espagnole connue. Elle se forme et travaille principalement dans l’atelier de son père jusqu’à son enlèvement romanesque (par son futur mari) en 1671 ! Elle réalise des sculptures complètement baroques en bois ou en terre cuite polychrome, et de nombreuses statues […]

Un trésor de la cour de Lorraine en vente aux Liserons Blancs : le livre du discours de la première assemblée de la société littéraire de Nancy avec une dédicace autographe…

L’identité de l’auteur de la dédicace reste à déterminer mais celui-ci pourrait-être au vue de sa manière de versifier, un poète tel que Saint Lambert ou encore Stanislas de Boufflers. « Il luit enfin ce jour heureux ou, n’écoutant que ma tendresse Je puis faire entendre les vœux qu’au ciel à chaque instant j’adresse bon caractère excellent […]

Une toile du XVIIe siècle, représentant un noble et sa cour entrant dans la ville de Jérusalem, découverte derrière un mur dans le futur magasin d’Oscar de la Renta

Une huile sur toile que des experts ont daté de 1674 et qui a été réalisée par Arnould de Vuez, peintre proche de Charles Le Brun, peintre de la cour de Louis XIV. Immeuble situé rue de Marignan dans le VIIIe arrondissement, Paris. A voir ici

MDR, les chats de madame Helvétius habillés comme des conseillers au parlement

1786, le baron d’Andlau et son cousin sont invités chez madame Helvétius (dite aussi minette, célèbre nièce de madame de Graffigny),. Le baron raconte avec humour le déroulement de leur visite dans la superbe maison d’Auteuil où Minette vit entourée des plus beaux chats angoras du monde. Dans un premier temps, on ne proposa aux invités […]

Fin XVIIIe, Marie-Guillemine Benoist explose les codes de la peinture classique

La peintre Marie-Guillemine Benoist, née de Laville-Leroux se libère du néoclasssisme (que lui a enseigné David) pour se tourner vers la peinture de genre. Elle explose les codes habituels du classicisme en peignant un tableau dans lequel le Vice a les traits d’un homme alors qu’il est habituellement représenté sous ceux d’une femme. Mais son […]

Etonnants portraits « Renaissance » de Suzanne Jongmans

Pour ses prises de vue photographiques, Suzanne Jongmans réalise des costumes Renaissance incroyablement détaillés avec des matériaux de recyclage, polystyrène, papier bulle, carton etc. Ses œuvres sont à découvrir sur le site de la Boite Verte ou sur son site personnel en cliquant sur ces liens. © Suzanne Jongmans Dédicace spéciale à Eric et Simon en souvenir […]

La courte vie d’Adélaïde du Châtelet, fille d’Emilie et de Saint Lambert

Stanislas Adélaïde du Châtelet, fruit des amours tumultueuses entre Emilie du Châtelet et François Saint-Lambert, nait le 4 septembre 1749 dans les appartements de la Reine de Pologne, au château de Lunéville. Son avenir semble donc assuré mais le décès tragique de sa mère (morte 6 jours exactement après l’avoir mise au monde) va malheureusement […]

Conférence le 22 janvier – Femmes de science : oubliées, spoliées, femmes de … Mais encore ?

Les statistiques de l’Unesco l’affirment : moins de 30% des chercheurs dans le monde sont des femmes. Les Prix Nobel scientifiques réussissent à faire bien pire : 3% d’entre eux ont été attribués à des chercheuses. L’Académie des sciences ne fait pas figure d’exception en la matière. Elle refuse en 1910 d’élire Marie Curie, qui […]

Le saviez-vous ? Toutes les miniatures attribuées (jusqu’en 1996) à Jean-Honoré Fragonard sont de la peintre Marie-Anne Fragonard, sa femme…

Marie-Anne Gérard Fragonard est aussi la sœur de Marguerite Gérard, une autre artiste très reconnue de son temps, avant d’avoir été effacée elle aussi de l’histoire de l’art comme le seront systématiquement toutes les femmes artistes… Née en 1745, Marie Anne épouse Jean-Honoré Fragonard en 1769, et sera inconsolable de la perte de leur première fille […]

Vanité par István Orosz

István Orosz est peintre, graveur, graveur, graphiste et réalisateur de films d’animation hongrois (né en 1951). L’art géométrique d’István Orosz, aux perspectives forcées et aux illusions d’optique, a été comparé aux œuvres de MC Escher. (Une vanité est une représentation allégorique de la mort, du passage du temps, de la vacuité des passions et activités […]

Idée de balade pas banale, dans les pas de Sainte-Lucie,

princesse d’Ecosse qui, fuyant la débauche de la cour de son père (en quelque sorte Peau-d’âne meusienne), se retrouva à Sampigny, dans la Meuse, où elle éleva un sanctuaire de ses toutes petites mains. On lui doit par ailleurs les merveilleuses créations « en bois de Sainte-Lucie« . Deux chapelles sont élevées à sa mémoire à Sampigny […]

Nouvelle rubrique « Emilie et ses amants », Saint Lambert

« …/… je croirais plutôt que 2 et 2 font 5 que de doutter un moment que vous ayés la plus belle âme du monde. » (Emilie du Châtelet dans une lettre à Saint Lambert) François de Saint-Lambert, dit le marquis de Saint Lambert, est un gentilhomme de la cour de Stanislas dont s’éprend passionnément Emilie du […]

Femme artiste anatomiste du XVIIIe ! (âmes sensibles s’abstenir)

Fille d’un apothicaire de Paris,Marguerite Biheron (1719–1795) suit l’enseignement de Madeleine Françoise Basseporte, dessinatrice du Jardin du roi. Fascinée par l’anatomie et la médecine, elle sculpte des pièces d’anatomie en cire, et réalise un corps de femme avec les parties qui se retirent. Marie Marguerite Bihéron devient célèbre à Paris en tant qu’anatomiste autodidacte exposant sa […]

Comment la fistule anale de Louis XIV a permis la création de l’hymne britannique « God Save the Queen » ?

Et oui !  Les Anglais ont aujourd’hui, sans certainement le savoir, comme hymne national, un air qui a été composé pour le royal postérieur du roi Louis XIV ! Quel rapport peut-il bien exister entre l’affection dont souffrait le roi soleil et l’hymne de la perfide Albion ? Le professeur Jean-Noël Fabiani raconte cette histoire étonnante […]

Marie Thérèse d’Autriche en replay sur ARTE !

(génialissime!) Conciliant romanesque et rigueur historique, cette superproduction européenne retrace l’histoire d’une souveraine exceptionnelle qui, de 1745 à 1780, dirigea l’Empire austro-hongrois en vivant au grand jour sa vie amoureuse et familiale. Disponible en direct ici Prochaine diffusion le mercredi 2 janvier à 13:30 Réalisation : Robert Dornhelm https://www.arte.tv/fr/videos/082707-001-A/marie-therese-d-autriche-1-2/

Incroyable ! Un dessin de Sébastien Leclerc (école de) à vendre sur ebay !

Avis à tous les musées de Lorraine ! Sébastien Leclerc est un graveur surdoué né à Metz !  Lire aussi cet article sur couleur XVIIIe:  Rare dessin à la plume et encre sépia sur papier vergé représentant: deux gentilshommes. Epoque début XVIII. Ecole de Sébastien I LECLERC (1637-1714) Dimensions totales de la feuille 17,5 x 11,4cm Lien […]

Projet minimaliste proposé par monsieur Débuisson, architecte de la ville de Nancy, pour rénover la place Carrière…

La partie gauche du dessin présente le projet le plus radical : des lions en fonte à la place des sculptures d’enfants, et la suppression des grilles de Jean Lamour… La restauration de la Place s’avérant très onéreuse, en 1828, monsieur Débuisson, architecte de la ville, propose tout simplement de supprimer les grilles de Jean Lamour, […]

Appel à communication – Presse et patrimoine, deux facteurs de la modernité XVIIIe-XIXe s.

Journée d’étude organisée par Morgane Avellaneda, Lucien Derainne et Apolline Streque, doctorants IHRIM UMR 5317, Université de Lyon/ Saint-Etienne Le Jeudi 6 juin 2019 à l’Université Jean Monnet, Campus Tréfilerie, 33 rue du 11-Novembre, Saint-Étienne.   https://www.fabula.org/actualites/presse-et-patrimoine-deux-facteurs-de-la-modernite-xviiie-xixe-siecles_86962.php Extrait : …/… les enjeux et la réflexion que le patrimoine recouvre se développent pleinement dès le XVIIIe […]

A vendre – Maison fin XVIIIe en plein cœur de ville (entre Metz et Nancy)

Construite à la fin du XVIIIe siècle, cette demeure bourgeoise a gardé tout le charme et le cachet de son époque, planchers, cheminées, miroirs, moulures, escaliers,… le tout donnant sur un jardin romantique de 800 m2 (approximatif) Petit salon de musique, grand et petit salons… n’attendent que de retrouver leur splendeur d’autrefois. Merci de me […]

Femmes artistes – Mary Beale (1633–1699)

Mary Beale est considérée comme la première femme peintre professionnelle en Angleterre, elle est aussi est l’une des portraitistes les plus reconnues du XVIIe siècle. Son père, recteur puritain de Barrow dans le Suffol, était un peintre amateur membre de la Société des Peintres-Coloristes et Mary a fréquenté toute petite le milieu artistique local. Elle se […]

Revue de petits détails… qui ne trompent pas !

Derrière les volets clos et les élégants rideaux du premier étage du nouvel Espace Muséal de l’Hôtel Abbatial de Lunéville se préparent dans le plus grand secret des décors somptueux dignes des Dieux de l’Olympe ! Découverte prévue en mai 2019… on a hâte ! Photographies © PFDebert déc. 2018

La machine de madame Du Coudray (Âmes sensibles s’abstenir)

Marguerite Angélique Boursier du Coudray(1712-1789) est la première sage-femme française à enseigner l’art des accouchements à l’aide d’un mannequin grandeur nature qu’elle a fabriqué elle même ! Elle  parvient à faire un corps de femme enceinte (en tissu) avec toutes les parties anatomiques amovibles pour aider les sages femmes dans leur travail. Le mannequin de Madame Du […]

Femmes artistes : Anna-Maria Thelott

Son merveilleux cahier d’études et de dessins, tout début XVIIIe (1704-1709) est à consulter ici: Anna-Maria Thelotts kissbok Anna-Maria Thelott (Anna Maria 1683-1710) apprend la gravure et le dessin toute jeune, dans l’atelier de son père, Philip Jacob Thelott l’Ancien, graveur et illustrateur suédois. Ses frères et elle sont réquisitionnés comme assistants de leur père qui […]

Et taque ! Des comédiens italiens sur une des taques redécouvertes du Palais de Vaucouleurs

Un ingénieuse disposition de ces plaques de fonte estampillées se répand et connait un très grand succès dans toute la Lorraine à partir du XVIIe siècle. Lorsque la cheminée est adossée à un mur séparant deux pièces, on pratique au fond une ouverture rectangulaire que la taque ferme exactement, de telle sorte que son revers […]