Diderot et l’inoculation

En 1768, Denis Diderot est un fervent défenseur de l’inoculation de la petite vérole (variole) et il demande à M. Gatti, médecin consultant du roi, d’initier Mme Volland, la mère de son amoureuse, à cette « petite pratique de l’inoculation ». Ce procédé, accusé par les religieux de contrecarrer la volonté de Dieu, terrorise la […]

Claude Gillot, peintre langrois « maître de Watteau »

Il n’y a pas que les femmes qui passent à la trappe de l’histoire, le peintre langrois Claude Gillot est lui aussi tombé dans l’oubli.Et pourtant, sans lui, l’art de Watteau, Lancret, Fragonnard, en bref, le style si réputé du XVIIIe siècle appelé « Fêtes galantes » n’existerait tout simplement pas.Sixième des douze enfants de […]

Le scandale des emperruqués !

 » Dieu nous donne les blés non pour en faire des profanations extravagantes, sacrilèges. Les perruques consomment plus d’une livre de farine par jour. C’est un grand scandale. C’est un grand scandale aussi dans l’Église quand des évêques, ecclésiastiques et religieux portent cet ornement par vanité, osent célébrer nos saints, la tête ainsi couverte avec […]

La petite vérole de Voltaire soignée… avec de la limonade

Il faut lire Voltaire racontant dans une lettre à M. de Breteuil (père d’Emilie du Châtelet) comment il a survécu à la petite vérole contractée en décembre 1724 chez son ami, M. le président de Maisons.Le jeune poète de 28 ans décrit avec beaucoup d’humour comment le médecin l’a soigné, c’est à dire avec 200 […]

Bluffante vue Royale sur le château de Lunéville depuis le haut de la rue de la Faisanderie

(à partir de la rue Saint-Léopold en direction de la forêt de Vitrimont)La rue de la Faisanderie est parfaitement alignée sur le centre du château du duc Léopold.Les architectes urbanistes des siècles passés réalisaient des prouesses techniques pour atteindre la perfection classique.

Amour, gloire et beauté [autour de Diderot]*

Je découvre le roman Contre-confessions de Mme d’Epinay (Louise Florence Pétronille Tardieu d’Esclavelles) qui accueillit dans son château de la Chevrette (Montmorency) tous les philosophes de son temps.Son œuvre admirable fut poussée dans l’ombre par l’affreux Rousseau et ses disciples qui préféraient les femmes soumises au femmes libres…C’est un pavé de 1 500 pages, que […]

Echappée belle avant confinement

(pour faire le plein de beautés)Les lumières de l’Espace muséal de l’hôtel abbatial, à Lunéville, s’éteindront elles-aussi pendant les quatre semaines de confinement et je découvre avec tristesse que la page FB dédiée à cet espace semble être en sommeil elle aussi.Nous n’aurons plus les news, les petits détails, ou les coulisses des expositions en […]

Coup de foudre ⚡️❤️

Visite ce week-end à Cohons du merveilleux jardin de Silière (Cohons est aussi le village de la maison de plaisance des parents de Diderot et se trouve à 10 mn de Langres).Chaque année, depuis 359 ans, l’automne embrase les broderies et les terrasses dessinées en 1661 par le jardinier du roi Soleil. L’allée des charmilles […]

[SCOOP] La belle comtesse de Ludre serait-elle à l’origine du palais de Vaucouleurs ? Et pourquoi pas ?

Ah ! La belle comtesse de Ludre ! (à l’époque Ludre ne prends pas de s) Fiancée à 15 ans au duc Charles IV de Lorraine (de 43 ans son aîné, qui l’avait repérée dans un couvent et qui la « délaisse » 3 ans plus tard pour pour épouser une fillette de 12 ans), […]

« La peste des âmes » – Définition du fanatisme par Voltaire

[…] « Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un enthousiaste ; celui qui soutient sa folie par le meurtre […]

Une fière allure

Petite balade en images pour découvrir l’église de Nancy qui fut l’une des plus importantes de Lorraine.La façade de l’ancienne église du noviciat des Jésuites a encore une fière allure, n’en déplaise à ses « détracteurs-promoteurs », mais c’est surtout la façade de l’un des bâtiment les plus emblématiques de la Lorraine. En effet des investigations […]

« Et c’est à Paris que je manque de plaisirs ! » Mme de Graffigny, confinée malgré elle…

Paris, septembre 1745, Mme de Graffigny est ruinée, elle ne voit plus ses amis, tombe malade et voit son avenir « à travers une boutelle d’ancre » :« Oui c’est être morte que de vivre comme je vis. Je me crois existante quand les occupations ; bonnes ou mauvaises, m’étourdissent, mais une reflections sur moi, […]

Un petit tour au château de Lunéville pour la présentation d’« Une Vie de Château »

En 1720, un an après un terrible incendie, l’architecte Germain Boffrand achève la rénovation du somptueux Château de Lunéville, résidence du Duc Léopold Ier et de sa famille.Trois-cents ans plus tard, le Labo des histoires, le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle et le Château de Lunéville s’associent pour faire découvrir ou redécouvrir à tous les jeunes […]

« Il ne s’agirait que d’avoir chacun sa boite ! » Le téléphone portable pressenti par Diderot 100 ans avant l’invention du télégraphe !

Laissant galoper son imagination après avoir vu un numéro de Nicolas-Philippe Ledru alias Comus, scientifique considéré comme prestidigitateur illusionniste, Diderot à le pressentiment de la téléphonie actuelle ! Alliant la science et l’amusement, Comus (Nicolas-Philippe Ledru aussi connu sous le nom du comte de Falkenstein) réalise dans son cabinet, situé boulevard du Temple, à Paris, […]

Graphisme et graffitis gravés dans les pierres du château fort de Gombervaux

Cœurs, rosaces, noms, empreintes de main, jeu du Moulin, marques laissées par les différents outils utilisés pour la taille de ses pierres, les murs du château de Gombervaux ont tant d’histoires à nous raconter… L’association du château de Gombervaux propose des super visites et des chantiers de restauration :https://www.gombervaux.fr/Gombervaux (à côté de Vaucouleurs oct. 2020)

Puisqu’il faut choisir, à mots doux je peux le dire, sans contrefaçon je suis un garçon…

En 1735, à la sortie de son recueil de poésie, la poétesse « Mademoiselle de Malcrais de La Vigne » dite aussi « la Muse bretonne » fait tourner les têtes de tous les parisiens et parisiennes avec ses vers ensorcelants (voir plus bas les Hirondelles).On la considère comme la nouvelle Sapho et le directeur […]

On n’est jamais mieux servi que par soi-même !

Petit détour en cette journée pluvieuse de septembre par le château de Tusey (Vaucouleurs).Il faut reconnaître que tout le charme de ce château (fin XVIIIe) vient aussi de sa cour entourée de fines grilles de dentelle réalisées par la fonderie de Tusey associée au XIXe siècle au domaine, et qui était l’une des plus importantes […]

Collector – Dessin original de Léon Libonis

Léon Libonis est un illustrateur, graveur, sculpteur assez méconnu malgré le fait qu’il ait illustré des ouvrages d’arts décoratifs, dont les nombreux volumes  » Enseigner les styles par l’exemple  » sont toujours une référence. Cet auteur reste cependant célèbre pour avoir dessiné et gravé la première carte postale illustrée française. Vendue lors de l’Exposition Universelle […]

Quatre allégories de Claude Charles, peintre de Léopold de Lorraine (et dont le corpus a quasiment entièrement disparu), rejoignent le château de Lunéville !

Voir ici un article très complet sur le détail de ces allégories et la biographie de Claude Charles Premier peintre, directeur de l’Académie au talent comparable à Lebrun…Photographies © Alexis BordesDétail de l’achat du château de Lunéville ici (pour les abonnés de la Tribune de l’art)

Le saviez-vous ? Le mot pimbêche vient d’un personnage haut en couleur d’une comédie de Racine (1668).

La comtesse de Pimbesche (Yolande Cudasne de Pimbesche, dans les Plaideurs) est une personne on ne peut plus procédurière puisqu’elle ne vit que pour faire des procès, à tel point que sa famille obtient un arrêt lui interdisant à vie de plaider.La comtesses se lamente ainsi de cet arrêt :« Monsieur, tous mes procès allaient […]

Collector ! Les bois gravés de Raymond Simonin (1904-2001)

Peintre, aquarelliste et graveur né à Nancy en 1904 et admis au Salon des Artistes Français et au Salon d’Automne dans les années 1950.Toute son œuvre restera marquée par le style Art Déco de son époque ; ses bois gravés sur Nancy et ses alentours sont tout simplement magnifiques.

Mince ! La soirée au château de Vandeléville est reportée…

… en raison de la météo qui prévoie des pluies diluviennes empêchant les animations prévues sous les vieux tilleuls en raison de la crise sanitaire. C’est dommage !Voici une petite histoire concernant le château où Panpan Devaux (ami de Mme de Graffigny) se réfugiait auprès du prieur Guillerant pour soigner ses peines de cœur, alors […]

Mme de Graffigny lance la mode « à la Péruvienne »

Madame de Graffigny ne s’attendait pas à rencontrer un tel succès en écrivant son roman épistolaire « Lettres d’une Péruvienne », et cependant elle va devenir la femme de lettres la plus connue de la fin du XVIIIe siècle, plus de 45 éditions de son ouvrage verront le jour. Véritable Madonna de son époque, on […]

Un beau jardin sur la Place, mais en coulisses, ce n’est pas la même chose…

Les ducs de Lorraine doivent se retourner dans leurs tombeaux à cette vision de leur porte de défense (actuellement de la Citadelle), élevée en 1598 par Florent Drouin le Jeune et classée monument historique par un arrêté du 24 janvier 1910.Elle appartient toujours à l’état français qui voulant l’offrir à la ville de Nancy pour […]

Le 11 septembre n’est pas un jour comme les autres !

C’est le 11 septembre 1738 exactement, que s’élance sur les routes Mme de Graffigny !Notre bonne Grosse s’envole vers son fabuleux destin !Partie de Lunéville Françoise de Graffigny se lance à 43 ans dans une nouvelle vie et se débat contre les éléments pendant 10 ans pour devenir l’une des premières femmes « françaises » […]

Château Renaissance de Marthe-Odile

S’il existe des endroits « habités », le château renaissance de Sandaucourt l’est assurément et toujours par l’esprit de son ancienne propriétaire, Marthe-Odile, châtelaine de 1976 à 1992 et qui repose au fond du jardin portant son prénom. Les nombreux portraits de la châtelaine figurant sur tous les murs de son château (ou presque), à […]

Livre sur la Place – Dédicace des Riens et des Secrets le 20 septembre 2020 à la bibliothèque Stanislas de Nancy

Ils sont arrivés, ils sont là !PETITS RIENS DE MME DE GRAFFIGNYExtraits choisis parmi la correspondance de Mme de Graffigny à son ami Panpan Devaux.Sorte de blog avant l’heure de la « bonne Grosse » racontant ses aventures à ses amis lorrains.PETITS SECRETS DES DUCS DE LORRAINE AU XVIIIe SIECLEAnecdotes anciennes et actuelles pour explorer la Lorraine […]

Rembrandt : « démêler le vrai du faux »

Deux liens vers deux articles sur un petit tableau de Rembrandt Longtemps considéré comme faux par des experts incompétents. De la taille d’une carte postale, ce portrait était connu comme étant de Rembrandt jusqu’en 1981, année où le Rembrandt Research Project (groupe de « spécialistes »  de l’artiste néerlandais) conclu en dépit de la qualité […]

“ Le génie n’a pas de sexe ”

Rosa Bonheur (1822-1899) est la plus talentueuse des peintres animalièr.e.s du XIXe siècle (hommes et femmes confondus). Première femme artiste à voir le marché de l’art spéculer sur ses tableaux, elle est aussi la première femme peintres à recevoir la légion d’honneur et reçoit cette distinction des mains de l’impératrice Eugénie qui dira à cette […]

Mirage dans la Grande Galerie

Se reflétant comme un mirage dans les miroirs de la Grande Galerie du Louvre, un dromadaire (appelé « chameau ») se pavane devant les yeux ébahis du petit Louis XIII.Construite sous le règne de Henri IV (1589-1610) pour permettre à celui-ci de rejoindre son épouse Catherine de Médicis, en son Palais des Tuileries, sans qu’on lui reproche […]

Années 30

Je recommande le musée des Années 30 (dont un espace est dédié à Paul Landowski) de Boulogne-Billancourt avec cependant quelques réserves, je trouve que les femmes artistes n’y sont pas assez représentées, et que les œuvres orientalistes (et de la période coloniale) devraient être mélangées aux autres œuvres, ce qui donnerait une jolie mixité à […]

Bol téton de Marie-Antoinette

Visite du musée de la céramique à Sèvres (en pleine canicule et y’a pas de clim’…)De Falconet à Louise Bourgeois, l’art de la céramique à découvrir au musée de la manufacture de Sèvres, créée à l’origine par la marquise de la Pompadour.200 ans après sa création, le Musée national de céramique conserve une collection associant […]