Ardent Stanislas

Le 5 février 1766, à 6h du matin, le roi Stanislas qui a revêtu comme à l’accoutumée une robe de chambre offerte par sa fille Marie, s’approche trop près du feu pour allumer sa pipe et un pan de sa robe de chambre s’enflamme. A l’étage, une femme de chambre est alertée par l’odeur de la fumée et par ses gémissements. Elle se rue dans les appartements de son maître et fait preuve d’un grand sang-froid en s’emparant d’une couverture qu’elle jette sur le corps du roi pour étouffer les flammes.

« Qui eût dit, Madame, qu’à nos âges nous brulerions des mêmes feux »,

déclarera peu après le roi, qui n’a pas perdu son sens de l’humour en remerciant celle qui vient de le sauver.
Mais le pronostic des médecins et des chirurgiens n’est guère optimiste : Le dimanche 23 février 1766, Stanislas Leszczynski, rendra son dernier soupir suite à ses blessures.

Article © DR Pascale Fourtier Debert
Illustration costume de théâtre du XVIIIè s. © DR

Laisser un commentaire