Madame du Barry ne serait pas née 8 rue du Paradis à Vaucouleurs ?

INFO CAPITALE La duchesse du Barry surnommé l’Ange, ne serait pas née comme le dit la légende “rue du Paradis” à Vaucouleurs, mais “rue de la Pouille”… beaucoup moins romantique pour un Ange

« …./… Chacun sait que Vénus
Naquit de l’écume des ondes… »


Ces quelques vers du chevalier de Boufflers (fils de la favorite du roi Stanislas) illustrent la guerre entre deux célèbres lorrains :
De Choiseul (1), ministre de Louis XV et madame Du Barry, favorite de ce même roi.
Grand perdant, Choiseul fut exilé à Praslin, puis Chanteloup…

Il faut dire que la Du Barry avait de sérieux atouts contre son adversaire, on comparait son teint à des pétales de rose tombés dans du lait, ses yeux avaient le bleu vif d’une fleur de gentiane, ses dents étaient parfaites et la finesse de sa peau n’était comparable à aucune autre.

Elle s’appelait Jeanne Bécu, on la surnommait L’Ange.
Elle était née d’un père inconnu à Vaucouleurs, petite cité où son grand-père (réputé comme le plus bel homme de Paris) avait suivi la comtesse de Ludres pour laquelle il était cuisinier.
La légende précise qu’elle serait née 8 rue du Paradis, mais en réalité l’Ange serait née rue de la Pouille… beaucoup moins romantique ! (Réf. Valcorois)

Quelques années après sa naissance, sa mère et elle s’étaient installées à Paris, accueillies et protégées par d’illustres familles.

Après quelques années au couvent, mademoiselle « L’Ange » tomba dans le piège de monsieur Du Barry, gentilhomme beau parleur qui l’avait repérée alors qu’elle était vendeuse chez madame Labille, marchande de mode (oui la mère de la célèbre future peintre Labille-Guiard).
En rencontrant cet affreux bonhomme, Jeanne Bécu scellait son destin.On dit que, monsieur Du Barry se hâta de marier sa proie à son frère pour pouvoir la vendre à Louis XV.

Destin envié mais fatal, lorsque vingt ans plus tard, le 7 décembre 1793, le tribunal de sang ordonna l’exécution de l’ancienne favorite…

Article©PFDebertExilde Choiseul

5 Replies to “Madame du Barry ne serait pas née 8 rue du Paradis à Vaucouleurs ?”

  1. Bonjour. Par curiosité – d’où proviens l’information concernant l’adresse de la maison de naissance de Mme Du Barry à Vaucouleurs ? Est ce que la maison actuelle est d’origine ou depuis le 18 siècle le bâtiment a été changé ? Car sur internet aucune autre référence ne se trouve.
    Cordialement
    Nemo

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire, la maison date effectivement du XVIIIe siècle, on raconte à Vaucouleurs que la décoration intérieure comprenait autrefois des trumeaux peints et des boiseries, c’est une très belle maison en pierre de taille avec porte cochère et qui montre le rang social assez élevé de la famille de Jeanne Bécu. Ses oncles et tantes sont tous valets ou dames de compagnie chez de grands artistocrates dont le roy Stanislas.
      Je n’ai pas retrouvé mes sources pour la maison, elles sont orales, c’est certain, mais j’avais recoupé cette information plusieurs fois. Je continue de chercher et je vous en informe.
      Belle journée à vous.
      Pascale

  2. Bonjour. Merci de votre réponse. Effectivement ça serait intéressant de retrouver les sources. En vous remerciant. C’est dommage que Vaucouleurs n’a pas identifiée cette maison au moins par une plaque commémorative..
    Cordialement
    Nemo

  3. Bonjour, désolé de vous décevoir mais Jeanne Bécu est née rue de la Pouille, une petite rue qui a disparue. Elle était dans le prolongement de la tour des Anglais pour rejoindre la tour du Roi. Aujourd’hui il ne reste qu’un côté de cette rue, pour la située elle ce trouvée juste a gauche de la rue du Grand Geoffroy. Cordialement

    1. Bonjour, ne soyez pas désolé ! Cette information est capitale, merci beaucoup. Ce site est participatif et fait avancer la petite histoire !
      C’est amusant car je me souviens avoir errer toute une après-midi dans Vaucouleurs à la recherche de cette “hypothétique rue”.
      La “rue du Paradis” est donc une légende urbaine ! Avez-vous d’autres indications sur la source de cette précieuse information ? Merci d’avance !
      Bien amicalement,
      Pascale

Répondre à Pascale Debert Annuler la réponse