Maître Lebel, peintre sur coquille d’œuf…


L’idée de décorer des œufs se développa au XVIIIe Siècle. Louis XIV appréciait la tradition des œufs de Pâques, et chaque année à cette époque, de gigantesques paniers d’œufs, montés en pyramides, étaient disposés dans sa chambre. Il semble que ce fut le premier à faire décorer des œufs, l’histoire raconte qu’il offrit à Madame de La Vallière (sa favorite), un œuf décoré de petites scènes comprenant une relique bénite. 
Sous Louis XV, au sommet d’une grande période de raffinement, les œufs destinés au roi et à la famille royale étaient peints, et deux œufs de Pâques peints par Lancret et Watteau furent offerts à Mme Victoire, petite-fille de Stanislas, malheureusement, ces objets d’art disparurent.
Il est également peu connu qu’à Versailles il y avait un zoo de petite taille où les œufs d’autruche qu’on y trouvait n’étaient nullement destinés à faire des omelettes; un peintre attaché au zoo peignait, avec une grande prouesse, sur les œufs destinés à être offert au roi à la Pâques;
il se nommait Jean Etienne Lebel et il est sûr que cet artiste n’aurait jamais été reconnu si ce ne fût par son talent de « peintre sur coquille d’œuf ». On intervint en sa faveur auprès du frère de la marquise de Pompadour : « J’ai le grand honneur de vous supplier de bien vouloir accorder votre bonté en faveur de Maître Lebel. Ce peintre est homme qui, au cours des dix dernières années, a su décorer les œufs d’autruches du petit zoo du roi. Il sollicite de travailler indépendamment, afin de pouvoir se consacrer davantage à son art. Ce jeune homme très sérieux possède un vrai talent. Le roi l’a lu et semble approuver sa démarche. »
La tradition se répéta jusqu’au XXème Siècle ; puisque Fabergé, joaillier, décorait des œufs pour les derniers tsars de Russie.

Pasted Graphic 1 Pasted Graphic 2

sources http://www.angelfire.com/bc/oeufsurprise/histoire.html

Article © DR Pascale Fourtier Debert

Laisser un commentaire