Léopold, poète…

leopold


Le duc Léopold, est raide dingue de sa favorite, Mme de Beauvau-Craon et lui écrit des poèmes qui sont, il faut l’avouer, plus médiocres les uns que les autres, et la forme en est aussi pitoyable que le fond !!!


« Je n’avais garde, Iris, de ne vous aimer pas;
Je ne m’étonne plus de mon amour extrême.
Le ciel, dès ma naissance même,
Promit mon cœur à vos appas. » (lol)

Léopold

Photographie du buste de Léopold  dans la rue St-Dizier, Nancy © DRPFD
Article © DR Pascale Fourtier Debert

One Reply to “Léopold, poète…”

  1. […] vouloit dire laissez-nous entrer. Les dicts du conseil ouvrirent …/… » En 1699, le duc Léopold fidèle à la tradition entretient lui aussi un magnifique ours qu’il a surnommé Masco. […]

Laisser un commentaire