Le château lorrain qui tapa dans l’œil (éclairé) de Voltaire – Champigneulles

Le Château Bas de Champigneulles est l’un des plus incroyables endroits de Lorraine, il est au XVIIII siècle d’une telle magnificence qu’en 1758, Voltaire en demande le prix pour l’acquérir (Stanislas s’opposera à cet achat).
Construit en 1711 sous la cour de Léopold pour Christophe-François le Prud’homme, comte de Fontenoy, le château, fait partie d’un domaine extrêmement riche; on y fabrique du papier, des tuiles, des briques, des faïences (c’est ici que le célèbre Chambrette démarre sa faïencerie) , et même du vin de champagne qui provient d’un cépage que le comte a fait venir de Reims. Un moulin, une marcairie, une bergerie, un colombier, un potager assurent l’autonomie du château.
Des jardins à la française, des bosquets, des bassins, des jets d’eau, une orangerie, rien n’est trop beau pour accueillir le duc Léopold et sa femme qui sont régulièrement invités par le comte.
L’entrée du château est fastueuse, les deux escaliers monumentaux sont surmontés d’une galerie peinte en trompe l’œil par Bibiena, le peintre que Léopold a fait venir de Milan pour décorer son opéra, bluffant !

Le Château de Bas est devenu l’école primaire de Champigneulles, mais vous pouvez vous promener dans le sublime parc classé du château découvrir ses alignements de tilleul tricentenaires plantés en 1712, ses jardins réaménagés à l’anglaise au XIXe siècle, ses bassins de pisciculture du XIXe redécouverts récemment…

Voir aussi les articles:
Bibiena sur
http://www.histoiresgalantes.fr/…/lopera-disparu-de-leopold/
Le portrait du comte de Fontenoy sur
http://www.histoiresgalantes.fr/blog/2015/03/25/champagne/
Merci à Michel Mangin, responsable des espaces verts de Champigneulles pour ses informations historiques précieuses;

deesse5

deesse8

deesse9

Laisser un commentaire