Les fantômes de Montaigu

5

Si le beau château de Montaigu nous donne l’impression d’être « habité », c’est que ses propriétaires successifs ont su y arrêter le temps !
De bon Prevost, receveur général des fermes de Lorraine (époque de Stanislas) à la famille Salin en passant par la comtesse d’Alopeux ou la marquise de Vaugiraud, on peut tous les imaginer sans peine déambuler dans les pièces toujours teintée de l’ambiance feutrée d’autrefois.
Une statue de Guibal, un clavecin, un dessin de Watteau, un tableau de Lancret, un bureau de Boulle, jardin et pièces de vie égrainent tour-à-tour leur fabuleux décor et mobilier que les habitants de la demeure ont su conserver parfois depuis le XVIIIe siècle.
L’ensemble resté dans son jus souligne la personnalité de chacun des propriétaires, et participe au charme de la bâtisse.

En 1608, le domaine de Montaigu situé à flanc de côteau entre Jarville et Laneuville est un ermitage dévoué à la Notre-Dame du Mont-Aigu à qui on attribue même des miracles, une petite chapelle y est édifiée en 1625.
En 1700, le comte de Rennel, chancelier du duc Léopold y possède un pavillon de chasse.
C’est en 1757 que le receveur général de Stanislas fait construire une agréable maison de campagne entourée de terrasses et de jardins agrémentés de bassins.
En 1791 le domaine est vendu comme bien national et passe de main en main dont celles de la comtesse d’Alopeux qui y réunit dans les jardins certaines statues et vases rescapés du démantèlement du château de la Malgrange ordonné par Louis XV à la mort de Stanislas.
Fin XIX, la bâtisse subit des modifications qui ne sont pas très heureuses mais suite à un incendie en 1921, le propriétaire, M. Salin le restaure pour lui redonner son cachet du XVIIIe siècle et l’offre à la ville de Nancy sous condition que la demeure devienne un musée.

Protégé au titre des Monuments Historiques, le musée du Château de Montaigu est ouvert au public 2 fois par an au moment des journées du Patrimoine et lors de la manifestation « Jardins de vie, jardins de ville ».

Château de Montaigu
Rue de l’Ermitage
54410 Laneuveville-devant-Nancy

1

2

3

4

6

10 9 7

One Reply to “Les fantômes de Montaigu”

  1. […] Le château de Montaigu se réveille pour nous dévoiler son fabuleux trésor. Cette maison de plaisance ou « folie » créée à l’origine par le comte de Rennel début XVIIIe, et endormie depuis des dizaines d’années est un véritable bijou, lui même écrin d’une fabuleuse collection d’objets d’art constituée par son dernier propriétaire, Edouard Salin, (1889-1970) ingénieur et archéologue créateur du Musée de l’histoire du fer. Découvrez sa fabuleuse collection, du chiffonnier de Jean-Henri RIESENER élève de l’ébéniste François OEBEN, aux céramiques japonisantes d’ André METTHEY, contemporain de Matisse, en passant par les fresques murales et mobilier dessinés par Adrien KARBOWSKY, élève de Puvis de Chavanne, ou encore dessin de BOUCHER, terre cuite de CLODION, HOUDON, peinture de LANCRET, et tant d’autres, ce trésor enfin dévoilé ne manquera pas d’intéresser tout les publics y compris les chercheurs, spécialistes et passionnés des arts décoratifs ! Ouverture le 29 avril, tous les week-ends et en semaine sur réservation Château musée du domaine de Montaigu, collection Edouard Salin Laneuville-devant-Nancy Article Photos©PFDebert le château de montaigu est situé rue de l’Ermitage, 54410 Jarville-la-Malgrange, commune de Laneuveville-devant-Nancy 03 83 53 16 96 […]

Laisser un commentaire