Le Théâtre de la Comédie de Stanislas

theatre-comedie

Le nouveau Théâtre de la Comédie est bâti par Stanislas sur la place royale pour remplacer l’ancien opéra de Léopold.
Le bâtiment ne donne pas directement sur la place, il est adossé au collège de médecine, sa façade et son entrée se trouve rue Stanislas.
(une porte reliant directement la scène à la cave du logement du directeur rue Stanislas existerait toujours et fera l’objet d’une grande enquête !)
On accède à la salle de spectacle par un beau vestibule orné d’une colonnade ionique, et par trois portes ornées de superbes vantaux.
En 1785, sous ce péristyle est installé, avec la permission de la ville, un café qu’exploite le directeur du théâtre.
L’ornementation et la construction de L’intérieur de la salle de comédie sont dues à Joly, élève de Jacquard, qui est à la fois peintre et architecte. La salle est inaugurée en même temps que la place, le 26 novembre 1755.
A peine est-elle construite qu’elle manque d’être la proie des flammes, le 3 janvier 1760, à 5h du matin, le feu prend à une baraque qui touche le théâtre, mais les charpentiers et toute la population de Nancy accourent, et grâce à tous l’incendie est maîtrisé.
Les comédiens en guise de leur reconnaissance donnent 4 représentations gratuites et les charpentiers doivent se placer au premier rang.
Mais malgré l’interdiction formelle d’y emmener des chaufferettes, le théâtre brûle le 4 octobre 1906 et sera reconstruit sur la place, c’est l’actuel opéra de Nancy.
© Source Pfister Tome 3

theatre-stanislas theatre-nancy2theatre2

theatre

 

 

One Reply to “Le Théâtre de la Comédie de Stanislas”

  1. […] fonctionne comme un arrêt sur image et nous plonge dans l’ambiance feutrée du diner fin que le roy Stanislas passa en charmante compagnie le 3 juillet 1758, date à laquelle la belle châtelaine, marquise des […]

Laisser un commentaire