Jovilliers, ancienne abbaye Bling-Bling ?

abb5

Difficile à imaginer en voyant ces ruines fantomatiques, que l’abbaye de Jovilliers était un endroit de haut standing ! Et bien si ! Les parties habitation, que l’on peut visiter (seulement deux fois par an) témoignent encore d’un certain art de vivre : chambres et salles d’apparat, salle de réception, cour d’honneur, jardin des simples… […]

Au prix du plomb !

plomb5

En 1766, un certain Pigage, averti des saccages des jardins de Stanislas ordonnés par Louis XV, accoure à Lunéville pour acheter, au prix du plomb, les admirables groupes sculptés par Guibal de la fontaine d’Arion, du Sanglier blessé, des Enfants aux cygnes et dauphins qui ornaient le grand bassin de Lunéville. Il s’empresse de les […]

Transgenres de Jacques Bellange

bellange

Les gravures de l’artiste lorrain Jacques Bellange sont un parfait exemple du style maniériste, courant artistique du XVIe siècle s’affranchissant des règles du classicisme. L’artiste lorrain « on the move » s’oppose à reproduire fidèlement la nature. Extrapolant les formes académiques, il se permet toutes les audaces dans la représentation de ses personnages et donne ainsi un […]

Visite privée du château d’Emilie du Châtelet

cirey5

« Occupé sans tumulte, amusé sans langueur, Je fuyais les chagrins, j’ai trouvé le bonheur… L’étude et l’amitié me tiennent sous leur loi : Sage, heureux à la fois, dans une paix profonde, Je bénis mon destin d’être ignoré du monde. » (dans l’asile de ma retraite, Voltaire à Cirey 1736) Vue de la chambre […]

Carrément génial, le journal de Durival ou les mémoires de la cour de Stanislas, en ligne !

durival5

Nicolas Durival est un officier au service du chancelier Chaumont de la Galaizière. Il tient, dès 1737 et jusqu’à sa mort en 1795, un journal des faits qui se sont déroulés dans l’entourage ducal et dans la ville de Nancy. Les Bibliothèques de Nancy proposent l’édition de deux années charnières pour l’histoire de la Lorraine […]

Clin d’œil de la nature, ou pas, fossette il y a !

fossette

Le mascaron pile poil au milieu de l’arcade centrale du porche d’entrée du château de Lunéville, coté jardin, représente une femme ayant une particularité physique amusante, on aperçoit nettement une fossette creusée sur la joue droite du beau visage de pierre. Hasard de l’érosion ou volonté du sculpteur, ce clin d’œil malicieux de la nature […]

Frères ennemis Lorrains

freres

Tout oppose les fils du marquis de Pange (trésorier des guerres au service de Stanislas et de Louis XV), et quand Louis, l’ainé, meurt en Vendée pour le roi de France, François le cadet s’engage dans la Révolution. Lorsque leur père décède en 1780, il désigne comme unique héritier son ainé, Louis, à charge pour […]

Loisirs créatifs

loisir

Le roy Stanislas adore peindre et dessiner ! Voici une œuvre de ses débuts, une gouache sur laquelle il a collé des plumes de martin pêcheur ! Plutôt du genre « hyperactif », le « monarque » produit beaucoup ! Il peint surtout les portraits de ses proches, avec une prédilection pour le pastel, ses tableaux sont souvent « retouchés » […]

Home sweet home de la Princesse

craon7

L’entrée principale du splendide hôtel particulier offert par le duc Léopold à sa favorite Mme de beauvau-Craon, à Lunéville, donnait directement sur les jardins du château pour faciliter, discrètement, ses allées venues. Cette maison sera plus tard reconstruite et « retournée » sur la rue, mais subsiste toujours, coté jardin, la petite porte du duc… Propriété privée […]

Quand la marquise des Armoises décide de relooker son château

fleville23

L’ayant reçu en héritage en 1745, du coté de son père, la jeune marquise des Armoises , cousine germaine de Mme de Boufflers, trouve la bâtisse démodée, ce n’est pas tendance d’avoir un vieux château renaissance alors que tous ses amis possèdent des demeures construites par Boffrand, Héré, … Elle décide donc d’y fait faire […]

Des soldats Lorrains dans la petite armée de Louis XIV !

soldat-clemence-2

Saviez-vous que Louis XIV, enfant, jouait avec des petits soldats créés par deux talentueux lorrains ? Charles Chassel (dont le fils sera également sculpteur), « né à Nancy, très habile sculpteur de sa Majesté pour la figure en petit, et étant à Paris à cause des guerres de Lorraine, eut l’honneur de faire en petit, pour […]

Souper fin de Stanislas au château de Fléville en avant première !

fleville4

Le tableau fonctionne comme un arrêt sur image et nous plonge dans l’ambiance feutrée du diner fin que le roy Stanislas passa en charmante compagnie le 3 juillet 1758, date à laquelle la belle châtelaine, marquise des Armoises, cousine germaine de Mme de Boufflers (favorite du roy), devient une sorte de médiatrice afin de lui […]

Stanislas réenchante l’Europe !

stan-b

STANISLAS RE-ENCHANTE L EUROPE ! Il fallait oser, Missadline l’a fait, Décidément Stanislas est intemporel ! C’est le grand « style » pour le roy de Pologne, duc de Lorraine et de Bar dont l’image continue non seulement d’ « illuminer » la Lorraine, mais d’une certaine « mesure » et dans un autre genre, contribue à ré-enchanter l’Europe lors de […]

La plus ancienne pâtisserie de Paris créée par le premier écuyer de cuisine de Stanislas, ça le fait !

stohrer

Lorsqu’en 1725, Marie Leczinska, devenue reine de France, rapplique avec tout son staff à Versailles, elle emmène dans son sillage, Nicolas Stohrer, premier écuyer de cuisine de son père. Rencontrant un vif succès à la cour, le « pâtissier de Stan » ouvre boutique rue Montorgueil à Paris en 1730 ! Chose incroyable, sa pâtisserie, juste un […]

Les garçons, et Philippe, à table !

Portrait Of King Louis XIV & His Brother Duc D'Orleans

(attention sujet chaud bouillant) Lorsque Philippe (père de notre duchesse Elisabeth-Charlotte), nait en 1640, sa mère la régente Anne d’Autriche l’habille en fille et l’appelle « ma fille » jusqu’à l’adolescence, suivant le conseil de Mazarin qui craint de le voir se dresser en rival de son frère aîné, … le futur roi Louis XIV. […]

Bijoux ciselés en Bois de Sainte-Lucie made in Nancy

juin2015

Ces objets précieux aux ciselures raffinées sont sculptés dans le bois d’un arbre très particulier qui pousse dans la petite forêt de Sainte-Lucie, entre Commercy et Sampigny. Des petits objets sont déjà sculptés dans ce bois de cerisier sauvage, au VIIe siècle, en souvenir de Sainte Lucie, fille d’un roi d’Ecosse devenue bergère dont la […]