Bijoux ciselés en Bois de Sainte-Lucie made in Nancy

juin2015
Ces objets précieux aux ciselures raffinées sont sculptés dans le bois d’un arbre très particulier qui pousse dans la petite forêt de Sainte-Lucie, entre Commercy et Sampigny.

Des petits objets sont déjà sculptés dans ce bois de cerisier sauvage, au VIIe siècle, en souvenir de Sainte Lucie, fille d’un roi d’Ecosse devenue bergère dont la sainteté et les miracles attirent sur ce lieu, où elle a édifié une église, une foule de pèlerins. (voir article Peau d’Ane).


Les artistes lorrains s’emparent au XVIIe de cette technique et sculptent de nombreuses pièces très ouvragées destinées aux ducs de Lorraine, (très à la mode sous Louis XIV en raison d’une pénurie de métaux précieux fondus pour financer les guerres), Nancy devient rapidement LE centre de fabrication de ces pièces d’orfèvrerie.

La forêt Sainte-Lucie, aujourd’hui disparue, entoure à l’époque un couvent de minimes, et donne son nom au bois tendre de ce cerisier sauvage appelé cerisier de Sainte-Lucie ou faux merisier.  Il est idéal pour confectionner toutes sortes d’objets précieux aux ciselures raffinées proches du travail des orfèvres de cette époque. (crucifix, bénitiers, statuettes, boites, cadres,  bougeoirs, râpes à tabac, pièces d’échec…).

On appelle aussi ces objets des « bois de Bagard » du nom de Cesar Bagard (1620-1709), sculpteur ordinaire de Charles IV, (professeur de Lambert Adam, fondeur et ancêtre de la dynastie des sculpteurs Adam de Nancy), qui en lance la mode en fabriquant lui aussi des petites boites d’une extrême finesse en « Bois de Sainte-Lucie ».
Différents objets en bois de Sainte-Lucie© http://www.citedesarts.com
Ecritoire en bois de Sainte-Lucie offert probablement par le duc Lépold à Jacques III, chevalier de Saint-Georges.©maisondelorraine.org4814 4815 4821 1384273643979114 44403952

3 Replies to “Bijoux ciselés en Bois de Sainte-Lucie made in Nancy”

  1. […] Sainte Lucie de Sampigny-sur-Meuse, qui donna son nom à la forêt puis au bois de cerisier dont on faisait de petits objets sculptés*, et bien en fait, c’est PEAU D’ANE ! […]

  2. Habitant justement à Sampigny sur les anciens lieux du couvent des minimes!
    Le bois tendre de ce cerisier sauvage comme vous le dites ci-dessus, serait pour moi plutôt un bois très dur, d’où sa facilité à fabriquer des objets très fins!
    Communément, il est appelé merisier

    1. Bonsoir, oui vous avez raison, c’est une réflexion de bon sens ! Merci !

Laisser un commentaire