Souper fin de Stanislas au château de Fléville en avant première !

Le tableau fonctionne comme un arrêt sur image et nous plonge dans l’ambiance feutrée du diner fin que le roy Stanislas passa en charmante compagnie le 3 juillet 1758, date à laquelle la belle châtelaine, marquise des Armoises, cousine germaine de Mme de Boufflers (favorite du roy), devient une sorte de médiatrice afin de lui faire accepter le refus des lorrains de payer des impôts supplémentaires à la France.
Vaisselle, rubans, linge brodé, une sorte de « home staging » de luxe réactualise des pièces de collection inédites pur XVIIIe, retrouvées dans les pièces et les armoires du château !
Haut lieu de la cour au XVIIIe siècle, l’endroit fourmille d’anecdotes qui feront l’objet de futurs articles !
A admirer tout l’été et à partir de samedi au château de Fléville,
« Stanislas intime, un souverain aimant et aimé… »,
une exposition de la mairie de Lunéville autour du 250e anniversaire du rattachement de la Lorraine à la France
article et photos © PFDebert

fleville5 fleville1 fleville3 fleville2

Laisser un commentaire