De duel en duel

Dueling_engraving

1er duel
En 1721, le prince de Lixin (Lixheim) épouse Anne-Marguerite-Gabrielle , 2eme fille de Beauvau-Craon (la rumeur prétend qu’elle est en réalité la fille du duc Léopold Ier de Lorraine). C’était un homme très poli et fort brave, mais haut et pointilleux à l’excès. Sur une dispute qu’il a avec M. de Ligniville, frère de Mme de Beauvau-Craon, sa belle-mère, ils se battent en duel, et le prince de Lixin tue M. de Ligniville. Il est payé de la même monnaie un plus tard, par le duc de Richelieu qui le tue en duel pour son insolence et son impertinence. En voila le savoureux récit :

2eme duel
M. le duc de Richelieu est, du côté de son père, d’assez médiocre naissance. (Vignerot, joueur de luth) et n’est Richelieu que par sa grand-mère ; ce qui ne l’a pas empêché d’épouser, en secondes noces, mademoiselle de Guise, qui l’apparente avec la maison impériale d’Autriche et le fait cousin du prince de Pont et du prince de Lixin.
Or, il arrive qu’un jour (en 1734), le duc de Richelieu de retour de tranchée et tout crotté, croise les princes de Pont et de Lixin, le duc, pressé de rentrer chez lui pour se changer, passe près d’eux au galop et en les saluant.
– Oh ! oh ! dit le prince de Lixin, c’est vous, mon cousin ? Vous voilà bien crotté ; vous l’êtes un peu moins cependant, depuis que vous avez épousé ma cousine.
M. de Richelieu arrête net son cheval, met pied à terre, s’avance vers le prince de Lixin :
– Monsieur, lui dit-il, vous m’avez fait l’honneur de m’adresser la parole.
– Oui, monsieur le duc, répond le prince.
– Je puis, je crois même, avoir mal entendu ce que vous m’avez fait l’honneur de me dire. Vous plairait-il de me répèter les mêmes paroles sans y changer une syllabe ?
Le prince de Lixin s’incline en signe d’acquiescement et répète mot pour mot la même phrase qu’il a déjà prononcée. Elle a un tel caractère d’insolence, qu’il n’y a pas d’arrangement possible. M. de Richelieu salue M. de Lixin et met l’épée à la main. Le prince en fait autant. Au bout d’une minute, M. de Richelieu passe son épée au travers du corps du prince de Lixin, lequel tombe raide mort entre les bras du prince de Pont.
C’est ainsi que Mme de Mirepoix perd son premier mari !

d4744480x-1800px-Portrait_of_the_Duke_of_Richelieu_by_Jean-Marc_Nattier

Article © DR Pascale Fourtier Debertd’après Mes mémoires, Alexandre Dumas
1- 1722 Portrait de Jacques Henri de Lorraine, prince de Lixin © christies
2- portrait du duc de Richelieu par Nattier

Laisser un commentaire